Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : Daysi Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
Elevage de Sacré de Birmanie

Création : Mardi 1 Juil 2008
Dernier article : 17 Avri 2012
9 articles
3 commentaires
5747 visiteurs  

<< Novembre 2017 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  

Afficher le flipbook!

Les photos de mon (mes) chat(s) !


 Tous mes animaux!


Les articles par catégories
Légende


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

Les chatons de Fumiko et de Flower de la Bounecyane
Les chatons de Fumiko ont déjà 4 semaines et ils commence à découvrir le pâte,le fromage blanc ...
Les chatons de Flower ont 3 semaines pour eux ses le lait de leur maman le plus importent !

 Posté le Mardi 17 Avril 2012 à 20h15 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Lien permanent

 

Les chatons sont née !
Flower et Fumiko de la Bounecyane son maman !
Fumiko a eu 3 chatons .
Flower a eu 5 chatons .
Le heureux papa est Êole de Lunasai .
 Posté le Lundi 9 Avril 2012 à 15h43 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Chatons prévus pour fin mars


A la fin du mois de Mars !
Des chatons viendront égayer la chatterie !
Les mamans sont Fumiko de la Bounecyane et Flower de la Bounecyane
Et le Papa est Êole de Lunasai !
 Posté le Dimanche 4 Mars 2012 à 16h15 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Fumiko et Flower de la Bounecyane
Deux merveilleuse petites chattes qui sont venuent nous rejoindre la chatterie en octobre dernier !
 Posté le Lundi 10 Octobre 2011 à 15h36 | Laisser un commentaire | Lien permanent

 

Êole est arrivé !


Mon petit mâle temps attendu est enfin
arriver!
Et il est craquent!
 Posté le Dimanche 9 Août 2009 à 18h19 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Lien permanent

Bientot un petit mâle à la chatterie!


Tres bientot le 20 juin vas arrivée Êole le future mâle de la chatterie!
Un petit chaton Seal Taby
 Posté le Dimanche 7 Juin 2009 à 17h29 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Le Caractére du Sacré de Birmanie
Le Birman à une voix douce
et mélodieuse, son regard tendre à vous faire fondre dans ses yeux bleus,son tempérament calme et posé... Vous craquerez.

Le Sacré de Birmanie n'est ni indifférent, ni pot de colle, il est très facile à vivre, que ce soit en
appartement ou dans une maison avec un jardin.
C'est un membre à part entière de la famille.

Intelligent et affectueux,
il s'adapte à toutes les situations.
Il se laissera volontiers caresser même par les étrangers de la maison.
C'est le chat de compagnie idéal, qui vous apportera un immense bonheur.

Sa fourrure ne s'emmêle pas
ou presque.
Un simple brossage une ou deux fois par mois suffit pour entretenir celle-ci.
 Posté le Mardi 1 Juillet 2008 à 22h51 | | Lien permanent

L'histoire du Sacré de Birmanie


Ce très beau chat, particulièrement remarqué et admiré dans les expositions félines à des origines
assez obscures.

Dérobé dans le temple de Lao-Tsun, en Birmanie, le premier couple de ces chats aurait été importé en
France sur le yacht d'un milliardaire américain en 1920.

Le male mourut pendant la traversée, mais la femelle Sita, qui avait été couverte, mit au monde une
portée de chatons dont la femelle poupée de Maldapour fut présentée à l'exposition de Paris en 1926.

Malgré toutes les recherches, aussi bien en Birmanie qu'auprès des premiers éleveurs français, il est
impossible de trouver une certitude à cette origine.

On peut seulement conclure, en comparant les photos de Dieu d'Arakan présenté avant 1930, et nos
chats actuels, qu'il s'agit d'une véritable race originale, puisque depuis plus de 50 ans, les génération
qui se sont succédées ont présenté les mêmes caractères distinctifs.

Pourtant après la dernière guerre, il ne restait qu'un couple dont descendent, ainsi qu'en témoigne
les Livre d'Origine de la Fédération Féline Française, tout les chats de cette race existant
actuellement dans le monde.

Les éleveurs passionnés pour cette race ont su patiemment lui conserver sa beauté.

A mi-chemin entre le Siamois, dont il possède les marques et les couleurs, et le Persan dont il a la
forme et la fourrure, le Sacré de Birmanie doit être considéré comme une race à part entière.

Sa fourrure est longue, mais le poil d'une texture spéciale ne s'emmêle pas.
Son visage est large et bien équilibré, mais le nez court et droit.
La face n'est ni plate, écrasée comme celle du Persan, ni pointu comme celle du Siamois.

Sa grande originalité ce sont ses gants blancs aux pieds, dont le dessin parfait constitue une des
principales difficultés de cet élevage.

Sont caractère est vif, joueur, sans grande turbulence, sa voix est douce.

Mais il y a plus beau encore... Sa légende !


 Posté le Mardi 1 Juillet 2008 à 21h48 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Légende
Il était une fois en Birmanie, dans la petite ville de Lao-Tsun, un temple où, on adorait une déesse d'or aux yeux de saphir appelé Tsun-Kyan-Ksee.
Le grand prêtre Mun-Ha passait sont temps en prières et méditations dans le sanctuaire, toujours accompagné de son chat préféré, Sinh, au pelage blanc et au yeux de couleur topaze.
Une nuit que le prêtre priait comme à son habitude, des bandits forcèrent la porte du temple et
le tuèrent dans l'espoir de s'approprier les trésors conservés par les serviteurs de la déesse.

Sinh donna l'alerte par ses miaulements et les autres bronzes vinrent et repoussèrent les voleurs,
les assassins. Sinh était désespéré.
Installé sur la dépouille de son maître restée auprès de l'autel, il suppliait Tsun-Kyan- Ksee de faire un
miracle et de rendre la vie à Mun-Ha.
Mais... la déesse n'avait pas ce pouvoir...

Néanmoins, afin de prouver au chat fidèle qu'elle comprenait son désarroi, la déesse donna à son
pelage une teinte dorée comme son propre cops, déposa sur son museau, ses pattes et sa queue des
taches brunes rappelant la couleur de la Terre, symbole de toute vie.

La déesse changea aussi ses prunelles topaze en saphir et, parce que Sinh avait encore les pattes
posées sur le corps du saint homme, Tsun-Kyan-Ksee lui offrit des gants blancs.
 Posté le Mardi 1 Juillet 2008 à 21h40 | Laisser un commentaire | Lien permanent