OLIVER & CieDerniers articles :
Bonne saint-valentin !!!
Oliver lance un appel à...
P'tite bafouille à ma zaza
Bonne année 2015 !!!!
Il y a maintenant plus d'un...

Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : oliver-et-cie Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
Oliver mon chat d'amour, Minette ma petite protégée et adoptée (même à distance) ainsi que l'hommage à Pupuce au début de parcours inconnu pour qui j'ai toujours une pensée au fil des jours.

Création : Vendredi 23 Juil 2010
Dernier article : 13 Févr 2015
216 articles
3201 commentaires
81789 visiteurs  
Note de ce blog : 9.94/10*
*Note moyenne pour 612 votants!


<< Juillet 2017 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Les photos de mon (mes) chat(s) !


 Tous mes animaux!


Les articles par catégories
Cartes Postales du Dimanche
Minette
Oliver
Oliver et Kiki
Oliver et Minette
Oliver et Salin
Oliver et Twister
Oliver Minette et Kiki
Oliver, Urize et Urion
Pupuce


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

4/4 - AU REVOIR MA PUCE ! JE T'AIME TOUJOURS


Pupuce n'a pas vécu heureusement que de sales moments. Il y a eu beaucoup de moments de bonheur.

Par contre, je ne l'ai jamais "humanisée ou maternée", comme je le fais depuis toujours avec Oliver et maintenant Minette.
Je n'en ai pas éprouvé le besoin et elle non plus d'ailleurs. Je pense que nous changeons, du moins c'est comme ça que je le ressens en ce qui me concerne.

Upload image" border=0>


Toutes les deux nous avons bien voyagé ! Elle n'a jamais fait d'histoires pour ça. Nous avons voyagé en voiture, en train, nous avons pris des taxis ! Pupuce la grande voyageuse !!!!

Par contre il fallait un petit calmant selon la distance. Et là, ça se corsait. C'est la seul fois où elle sortait ses griffes …
Donc j'avais attribué ce poste à mon fils, qui comme vous l'imaginez s'en faisait UNE JOIE !!!
Allez donc faire avaler des gouttes à une Pupuce qui a décidé de ne pas les avaler !!!???…

Upload image" border=0>


Parfois, elle venait me chercher lorsque je discutais trop longtemps avec des voisins. Elle se ramenait en miaulant d'un pas décidé. Et ça voulait dire "tu vas me suivres, oui" ?

Upload image" border=0>


Une fois elle est venue me chercher alors que j'étais entrain de bavarder devant la porte d'une voisine, mais là le miaulement n'était pas le même … Elle m'engueulait !!!! C'était marrant. Et je rentrais en la suivant jusque dans la maison. C'était quelque chose à voir !

Ce qui se passa ensuite après des années de bonheur et de calme me sidéra par la brutalité du phénomène … Pupuce perdit la vue … Comme ça, d'un seul coup. Disons que je l'ai vue perdre la vue en même pas une semaine …

J'ai consulté plusieurs vétérinaires. Il n'y avait rien à faire. C'était comme ça …. On a réussi à améliorer légèrement, c'est à dire, qu'elle pouvait distinguer des ombres … Il paraît …

Ceci dit, cela ne la gênait nullement. Elle a continué à vivre normalement, sans se cogner, en montant et descendant les escaliers comme si rien n'était, en sortant. Elle a seulement restreint son territoire.
Bien sûr l'éclat de ses beaux yeux n'étaient plus là. Il était brouillé.

Upload image" border=0>


Le décès de Pupuce fut très douloureux pour moi dans les circonstances qui sont les suivantes. Elle n'est pas morte de sa cessité.

Je m'étais absentée pour deux jours. Une sortie d'entreprise. Pupuce restait bien évidemment à la maison dans son cadre, avec ses repères à elle. Une voisine passait donc le midi du jour de mon départ, le soir et le lendemain midi (jour de mon retour en fin de journée).

La sortie se faisait en car. Nous avions été à Poitiers au Futuroscope. Au retour, tout se passait bien. Je vous jure que ce que je vais vous décrire est véridique, la pure vérité.

D'un seul coup, je me suis arrêtée de rire et de parler. J'étais angoissée, serrée à la poitrine et à la gorge. Je pensais à Pupuce et qu'à elle …..
Les collègues ont voulu faire un dernier arrêt pour boire un verre. Là j'ai été complètement paniquée de l'intérieur ! Car impossible de parler de ça ….

J'ai donc dû patienter mais mon angoisse était toujours bel et bien là et fixée sur Pupuce.

Lorsque je suis enfin arrivée à la maison, je n'ai pas été surprise qu'elle ne soit pas derrière la porte à m'attendre.
Je l'ai appelé et je suis montée à l'étage. Elle était là, sur le côté, tranquille comme si elle dormait …. C'était fini … Elle nous avait quitté.

J'ai eu bien sûr beaucoup de chagrin, mais bizarrement qui ne s'extériorisait pas.

Elle fut enterrée dans le jardin d'un ami.

Ce qui me ronge encore maintenant, c'est la culpabilité. Et même si l'on me dit que si j'avais été là cela n'aurait rien empêché …. Je ne peux pas faire autrement. Parce-que, je n'étais pas là.
Et ce qui est encore plus terrible, c'est ce que j'ai ressenti dans le car. Un genre de télépathie très forte venant de sa part.
Je n'oublierai jamais ça.

Quel âge avait-elle exactement ? Entre 15 et 17 ans ? …. Difficile à dire. On ne peut se fier qu'à ce qui a été évalué à peu près.

Pupuce chérie. Tu vois, aujourd'hui après tant d'années, tu es toujours là, dans mon cœur. Je ne t'ai pas oublié et ce sera toujours ainsi. Comment le pourrais-je ? C'est comme si c'était hier …
Nous nous sommes offert un amour discret mais très fort.
Attends moi auprès de tout ceux qui m'aiment.

Moi je t'aime ma Puce, je t'aime.



 Posté le Mardi 11 Janvier 2011 à 10h53 | Laisser un commentaire| 14 commentaires | Lien permanent

 

3/4 - PAUVRE PETITE PUPUCE ....


Notre Pupuce a subit un accident malheureux et pas banal. Lorsque j'y pense …. J'en suis encore toute chamboulée. D'ailleurs plus maintenant que sur le coup où il faut réagir.

Suite à une visite dans une clinique vétérinaire pour vaccination, après la consultation, on m'a suggèré de lui faire détartrer les dents qu'elle avait paraît-il en mauvais état …. Je dis "paraît-il" car je ne peux à tort ou à raison m'empêcher de me méfier des vétérinaires. Ceci est vieux, mais je suis marquée à vie.

Bon …. Pourquoi pas ? … Si elle en a besoin la Puce …
Donc le rendez-vous est pris.

Le jour arrive et je la laisse entre les mains de ces formidables Messieurs sensés donner le meilleur à nos petits compagnons.
A l'époque, je ne sais pas comment cela se passe maintenant, nous ne reprenions notre petite bête que le lendemain matin. Donc une nuit sous surveillance à la clinique.

Lorsque je suis arrivée le lendemain matin pour la reprendre, la Puce était en salle d'opération par rapport à un doigt qu'il fallait lui amputer …. POURQUOI ?????

Parce-que ces abrutis, ces sagoins, ceux qui choisissent ce métier par vocation ne l'ont pas surveillée du tout (leur but étant d'empocher une nuit de sois-disant surveillance) !!!! La petite s'est accrochée une griffe dans le grillage, n'a pas pu se dégager et est rester comme ça … Combien de temps ???? …. Assez longtemps pour que son doigt soit fichu et que qu'un ligament de sa patte gauche soit endommagé !!!!!

Je n'oublierai jamais ma colère et mon désarroi !!!! Ma stupeur était à son comble !!!! C'est le gardien (qui ne garde rien du tout) qui le lendemain matin l'a trouvée dans cette posture.

Donc, la voilà au bloc pour cette pauvre petite patte qui devait subir deux interventions.

Je ne l'ai pas laissée sous surveillance. Je l'ai ramenée à la maison sous ma surveillance A MOI !

Son petit doigt s'est très vite remis et cela ne la gênait pas, ce qui n'a pas été le cas du ligament. La guérison a pris des mois. Je désespérais et j'étais triste dans un état de nerf extrême…. Je craquais !!!
Une autre Clinique Vétérinaire l'a prise au repos dans une vrai cage avec des barreaux et pas un grillage. Ils l'ont gardée gratuitement une semaine. Pendant ce temps je suis allée sur leurs conseils me reposer et me changer les idées. Il le fallait. Je m'en remettais à eux, il le fallait bien et j'ai eu raison.

Deux semaines après mon retour et la reprise de Pupuce, ce fut comme un Miracle, elle s'est levée (je la vois encore … Elle était sur le canapé) et elle s'est mise à marcher normalement !!! Ca y était, c'était finit !!!!! Ma joie était sans borne !!!!

Je l'avais surveillée, laissée au calme, calinée, soignée. Je la faisait manger à la petite cuillère pour qu'elle se nourrisse, car elle devait déprimer … J'essayais tout, des petits pots pour bébés, du yaourt, etc …. Et la récompense était là !!!!! Oh, ma Puce, ma Petite Puce, ce fut pour moi un des plus grand moment de ma vie !

La clinique vétérinaire coupable s'est vue interrogée et a été accablée de reproches sur un ton plus que cassant par la clinique "sauveuse" que j'ai bien sûr gardée par la suite.

Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça les vétos. Heureusement … Mais pour moi, le traumatisme a été si fort que je ne peux pas m'empêcher d'être un peu parano vis à vis d'eux …. Mais surtout, vous qui me lisez, ne prenez pas exemple sur moi, ne paniquez pas. Cela s'est passé il y a longtemps et les cages grillagées n'existent plus.

Cette malheureuse histoire nous a rapproché Pupuce et moi. A dater de sa guérison, elle venait tous les soirs ½ heure sur ma poitrine en ronronnant lorsque je me couchais et allait ensuite se mettre au bout du lit, ce qu'elle ne faisait pas avant, comme si elle me veillait …. Et lorsque je dis câlin de ½ heure, c'était exactement ça, pas plus, pas moins. Encore un très grand mystère de nos petits félins, le temps …

(A SUIVRE)


 Posté le Lundi 10 Janvier 2011 à 10h47 | Laisser un commentaire| 12 commentaires | Lien permanent

2/4 - Le caractère de Pupuce


Le temps de faire des papiers en règle et nous repartions avec notre "Trésor". Et pas besoin de la mettre dans le panier, elle s'y est mise toute seule, comme si cela était évident … C'était comme si elle savait ce qu'elle avait à faire …

Arrivée à l'appartement elle n'eut aucune hésitation pour visiter. Pièce par pièce, méthodiquement. Je me rappelle le premier endroit qu'elle marqua de son passage, ce fut le débarras, la plus petite des "pièces" …

Pupuce était une chatte tigrée très facile à vivre, douce, câline et très sensible.

Une fois, nous avons dû la laisser pour un mois pendant nos vacances, car les animaux n'étaient pas acceptés où nous allions. La dame du refuge où nous avions été la chercher nous l'a prise en pension. Cette petite puce a été malheureuse et a eu des problèmes de constipation. Elle a dû se croire de nouveau abandonnée ? Mais dès qu'elle a entendu mes pas, elle était debout à l'affût, elle m'avait reconnu ! Plus jamais je ne l'ai laissé hors de chez ELLE, jamais !

Elle était pourtant très adaptable, bien en appartement comme dans une maison. Lorsque j'allais voir mes parents au bord de la mer, elle en profitait bien de sa liberté ! Elle partait chasser la souris mais ne mangeait que la queue ! Les souris sans queue et mortes étaient déposées devant la porte de la maison comme le font tous les chats, en offrande, ce qui faisait pousser à ma mère des cris qui devait bien l'amuser ou lui poser question ?

Lorsque nous devions rentrer sans que nous n'ayons rien laissé paraître, elle le savait bien avant et se cachait. Elle ne nous voyait même pas faire les bagages puisqu'ils se faisaient dans une autre maison. Mais à chaque fois, elle disparaissait durant 3 heures à peu près. Toujours le même rituel … Comment est-ce qu'elle pouvait savoir ? Les chats n'ont pas qu'un sixième sens … Ils n'ont pas livré tous leurs secrets et leurs mystères …

Par contre, notre Pupuce était une vraie harpie avec ses congénères. Si "chats à l'horizon", elle les chassait avec une hargne incroyable et aucun ne se frottait à elle. Peut-être avait-elle connu la rue trop longtemps ?

Son aversion pour les autres chats nous fut confirmée lorsque nous déménagions en Août 1993 pour une ville provinciale. Là nous emménagions dans une maison avec jardin … Des chats prenaient le soleil tranquillement sur un mur, il y en avait 4 ou 5, je ne sais plus. Dès qu'elle eut mis son museau dehors, elle sauta le grillage, se rua sur le mur avec un cri de "sauvage" et tout ce petit monde déguerpie !!!! Ah, Pupuce, tu étais une affreuse Minette pour ça …. Mais on ne t'en aimait pas moins.

(A SUIVRE)


 Posté le Samedi 8 Janvier 2011 à 23h47 | Laisser un commentaire| 8 commentaires | Lien permanent

1/4 - Rencontre et coup de foudre de Pupuce


Je vais vous raconter en très abrégée, l'histoire de Pupuce.
Elle nous a quittée en 1995 à l'âge de 16 ans (à peu près).

Nous avions perdu une petite chatte suite à une banale intervention pour stérilisation. J'ai eu un chagrin fou.

Je n'étais pas prête pour reprendre un chat … Pas vraiment.
Fred mon fils lui était prêt …

Je parcourais les annonces du journal local, lorsque je fus attirée par l'annonce d'un refuge "l'Ecole des Chats". Tiens … Jamais entendu parler …

Je téléphonais, et bien sûr, je demandais s'il y avait des chatons ? Comme tout le monde, nous préférerions un chaton.
Depuis j'ai pu constater qu'un chat adulte était tout aussi attrayant et adorable. Et que ces chats avaient des tonnes d'amour à donner.

La dame que j'eu au téléphone me répondit que "non", mais cela ne me coûtait rien de venir rendre une petite visite. Les chats qu'elle avait n'étaient pas vieux.

Ok, pourquoi pas ? Cela n'engageait à rien …. J'y allais donc accompagnée de mon fils, mais sans conviction.

La dame nous fit rentrer dans son pavillon. Elle avait 3 chats à elle.
Nous avons bavardé. Elle me questionnait, pourquoi est-ce que je voulais un chat ? Etc …
Avec le recul je trouve ça tout à fait normal.

Nous la suivîmes dans le jardin et nous entrâmes dans la cabane aux chats ! Je dis bien la cabane. C'était comme une grande cabane fermée par des grillages, avec des étagères, des coussins, des couvertures et PLEINS DE CHATS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'était assez impressionnant …

Il y avait un banc où elle nous fit asseoir. Je ne savais où regarder lorsqu'en quelques secondes à peine un chat se distingua des autres en sauta sur moi et ensuite sur Fred …

Hop, fraction de secondes les autres chats approchèrent, mais, trop tard … La première sur la place (parce qu'il s'agissait d'une chatte), fit le ménage en feulant, en crachant, en criant, prête à bondir sur n'importe lequel qui convoiterait la place qu'elle défendait avec une férocité hors du commun !!!!!

Le bandage qui la saussissonnait ne la gênait en rien. Elle venait d'être stérilisée et soulagée d'une portée de chatons qui auraient été certe adorables, mais …

Elle nous avait choisis. Pas besoin de réflexion pour elle. C'était NOUS. Cela avait été inné !!!! Donc pour nous …. Et bien pas besoin de choisir, CE FUT ELLE !!!!!!!
Oui, ce fut elle, "Ziza" rebaptisée "Pupuce". Et jamais nous ne l'avons regretté, non jamais.

(A SUIVRE)


 Posté le Vendredi 7 Janvier 2011 à 14h25 | Laisser un commentaire| 9 commentaires | Lien permanent