Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : malipio-fr Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
Cette communauté est dédiée à tous les fans de chats, tous ceux qui ne peuvent vivre sans nos amis félins, ou tout simplement qui apprécient leur présence. Ces boules de poils à moustaches sont des machines à aimer, et nous leur rendons bien.

Création : Lundi 19 Déce 2011
Dernier article : 6 Sept 2012
46 articles
55 commentaires
4467 visiteurs  
Note de ce blog : 8.80/10*
*Note moyenne pour 10 votants!


<< Novembre 2017 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  

Afficher le flipbook!

Les photos de mon (mes) chat(s) !



 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

Puces du chat : comment les repérer et les éliminer ?


Les puces sont les parasites externes les plus courants dans le pelage du chat. Pour éviter l’épidémie de puces sur vos animaux et dans votre habitat, mieux vaux prévenir que guérir.
Prévention : traiter son chat
Pour protéger votre chat des puces (et même des tiques), vous pouvez utiliser deux types d’antiparasitaires.
Les insectifuges repoussent les parasites, dont les puces, mais ne les éliminent pas. Ils sont donc à privilégier sur un animal sain, sur lequel vous n’avez pas détecté de puce.
Vous pouvez trouver des insectifuges sous forme de collier anti-puces, de pipette, de spray, de poudre, ou encore sous forme de lotion. Toutes s’appliquent différemment, il suffit de suivre la notice d’utilisation.
Les insecticides vont, quant à eux, éliminer les puces du pelage de votre chat et vont prévenir leur réapparition. Là encore, ils se présentent sous toutes les formes, mais la solution la plus efficace est la pipette.
Comment détecter les puces ?
Pour vérifier si le pelage de votre chat est infesté de puces, saisissez votre animal par l’arrière, et rebroussez son poil afin d’examiner sa peau.
Ne vous contentez pas de chercher la présence des fameux insectes mais vérifiez aussi s’il y a des déjections de puces (qui ressemblent à des grains de poivre) et des larves.
Bien appliquer l’anti-puce
Le produit anti-puce sous forme de pipette s’applique sur la nuque de l’animal, et uniquement à cet endroit. Ainsi, le chat ne pourra pas se lécher pour retirer le produit.
Rebroussez les poils du chat derrière la nuque et videz le contenu de la pipette puis remettez les poils en place.
Important : N’étalez pas le produit à l’aide de vos doigts pour le disperser sur la peau et les poils de votre félin, vous ne feriez qu’en diminuer l’efficacité !

Besoin d’un conseil vétérinaire pour votre chat ?
Les vétérinaires et experts d’AlloVet.com répondent à vos questions par téléphone.
 Posté le Jeudi 6 Septembre 2012 à 03h07 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Lien permanent

 

Soigner son chat!
La santé de votre chat est primordiale. Retrouvez de nombreux conseils de vétérinaires et experts pour vous aider à prendre soin de votre chat. Vous saurez tout sur la prévention, les symptômes, les maladies et vaccinations du chat. Mais n’oubliez pas, en cas d’hésitation ou de doute, consultez votre vétérinaire.
 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 23h59 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Comment punir son chaton ?


Derrière la bouille d’ange de votre chaton se cache peut-être une tornade à bêtises ! Rien d’anormal à ce qu’un chaton ne soit pas toujours sage, il est en plein apprentissage et teste ce qu’il peut ou ne peut pas faire.
Le rôle du maître est alors d’intervenir lorsque le chaton se conduit mal. Punir son chaton est parfois nécessaire !
Les jeux pour faire l’apprentissage de l’autorité
Les jeux sont des exercices parfaits pour apprendre à votre chaton qui est le chef à la maison. En effet, il est très important que votre petit félin trouve sa position sociale vis-à-vis de vous.
Le chaton doit comprendre que vous avez l’autorité, qu’il ne peut pas vous opposer son agressivité et faire ce qu'il veut. Ainsi, il sera d’autant plus facile par la suite de faire comprendre au chat qu’il vient de faire une bêtise.
D’abord, lorsque vous jouez avec votre chaton, ne vous laisser pas mordre. De temps à autre, n’hésitez pas à le surprendre. Prenez-le sans violence par la peau du coup, couchez-le sur le côté ou sur le dos et maintenez-le ainsi quelques instants sans l'exciter. Il doit comprendre que vous le dominez. N’oubliez pas : inutile d’être violent !
Punissez toujours « sur le fait »
Votre chaton est en train de lacérer vos rideaux ? C’est le moment de l’interrompre et de le réprimander. Ne punissez pas un chaton sans l’avoir pris sur le fait.
Pour le réprimander, agissez comme sa mère l’aurait fait. Sans lui faire mal, saisissez-le par la peau du coup et crachez comme un chat en colère. Il faut l’impressionner. Pour ce faire, vous pouvez aussi siffler ou grogner.
Vous pouvez punir le chaton jusqu’à ce qu’il ait 2 mois via un contact physique. Ensuite, vous devrez recourir à d’autres méthodes. Il ne faut pas que vos démonstrations d’autorité fassent de votre félin un animal rancunier.
Les punitions « divines »
Si votre chaton a plus de 2 mois, recourrez à ce que certains vétérinaires appellent des punitions « divines ». L’objectif étant de punir votre chaton sans qu’il comprenne que vous êtes à l’origine de la réprimande. Vous aurez ainsi toujours le bon rôle et vos interventions n'altèreront pas la confiance qu'il a en vous !
Lorsque vous surprenez par exemple votre chaton en train de se soulager sur les coussins de votre canapé, emparez vous d’un pulvérisateur ou d’un pistolet à eau et mouillez votre félin. Répétez cette opération à chaque fois qu’il fait une bêtise. Vous pouvez aussi utiliser un sifflet pour le surprendre lors de ses bêtises.
Si malgré vos réprimandes votre chat continue de faire des bêtises à l’âge adulte, pensez à consulter un vétérinaire ou un comportementaliste.
 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 23h57 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Lien permanent

Comment reconnaître un chat malade ?
Les chats, lorsqu’ils sont malades, adoptent un comportement tout à fait surprenant. Pas de pleurs, pas de cris, pas de regard abattu…
Bien au contraire, un chat malade fait tout son possible pour cacher son état de santé.
Cela est un instinct de survie : un chat en mauvaise santé, dans la nature, serait une proie facile pour un prédateur.
Seulement il est de votre devoir de reconnaître la maladie de votre chat, c’est pourquoi il vous faut être vigilant.
Voici 9 symptômes qui vous indiqueront que votre chat peut être malade :
Le chat manque d’appétit
Un chat qui mange moins, qui boit moins est en général un chat qui couve quelque chose. La perte d’appétit chez le chat peut être liée à une foule de problèmes de santé : des problèmes dentaires, du diabète, de l’hyperthyroïdie, de l’arthrose, ou même le cancer. Si au contraire il boit plus d’eau que d’ordinaire, il peut s’agir de maladies rénales. Si votre chat souffre d'arthrose, la marque Hills Prescription Diet a développé des croquettes pour chat spéciales arthrose.
Le chat dort plus qu’avant
Même s’il dort jusqu’à 16 heures par jour, le chat fait plus de siestes qu’il n’a de sommeil profond.
Si vous observez que votre chat dort plus profondément, plus longtemps, il se peut que cela cache un souci.
Le chat ne fait plus dans sa litière
Si votre chat est propre, faire ses besoins en dehors de la litière ne le fait pas pour vous déplaire.
Il se peut très bien qu’il souffre d’un trouble du comportement comme l’anxiété et le stress.
Il se peut également qu’il ait une maladie du système urinaire ou du système digestif. Il existe des aliments thérapeutiques pour chat qui permettent notamment de réduire les risques de maladies de l'appareil urinaire.
Le chat perd du poids
Le chat peut perdre du poids parce qu’il a perdu l’appétit. Mais s’il souffre du diabète ou d’hyperthyroïdie, il peut perdre du poids alors qu’il mange plus.
Le chat a moins d’activité
Un chat qui joue moins, qui est moins alerte et qui dort plus peut souffrir d’une maladie chronique ou simplement d’une douleur physique. Un chat qui au contraire est plus énergique du jour au lendemain peut souffrir d’hyperthyroïdie. Si votre chat est simplement un peu "rouillé", un jouet pour animaux est le moyen idéal de lui faire retrouver sa vitalité !
Le chat est moins sociable
Si votre chat, d’ordinaire avenant et amical avec vous les autres, devient peureux ou anxieux cela peut être le signe d’une maladie. Soyez donc attentif s’il vous évite progressivement et refuse le contact avec vous.
Le chat ne se toilette plus
Les chats sont propres de nature. Si vous remarquez que son pelage est terne, gras et que vous le soupçonnez de moins se toiletter c’est qu’il souffre peut-être d’une maladie ou de stress.
Dans certains cas c’est son poids excessif qu’il l’empêche de se toiletter. En revanche le chat qui se toilette trop a peut être une allergie voire une maladie de peau.
Si votre chat a des allergies, donnez-lui des aliments spécifiques "allergie chat".
Le chat a mauvaise haleine
Un chat qui a mauvaise haleine a peut être un excédent de tartre. Le tartre peut être responsable de maladies parodontales et d’infections buccales qui causent la mauvaise haleine.
La mauvaise haleine peut être aussi déclenchée par une maladie comme le diabète ou l’insuffisance rénale. Il existe des aliments spécifiques pour chat souffrant du tartre ou d'affection bucco-dentaire.
Le chat miaule plus
Plusieurs problèmes de santé comme l’hyperthyroïdisme, l’hypertension artérielle, le stress et l’anxiété, la sénilité ou encore la douleur peuvent amener le chat à miauler plus que de raison.
 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 23h53 | Laisser un commentaire | Lien permanent

 

Conseils santé chats: les traitements


Les vermifuges


sont nombreux. Consultez la partie conseils santé chiens : traitement où on retouve les indications pour les chats . Assurez vous que votre produit est bien destiné aux chats. Attention tous les vermifuges ne sont pas équivalents en terme d'efficacité , de "spectre" , certains n'élimine que les vers plats , d'autres les vers ronds .....



Les traitements anti puces et anti tiques


nombreux également. On se contentera d'indiquer ceux qui présente un minimum de toxicité et une bonne efficacité. le fipronil: en spray ou en pipettes , une fois par mois. L'imidaclopride: en pipette on dépose sur la peau en écartant les poils le produit entre les épaules du chat. Une pipette par mois et par chat. Moins radical que le fipronil en spray il suffit souvent à limiter les infestations. Le lufénuron: administré au cours d'un repas, une fois par mois, ou par injection tous les 6 mois , il empêche les puces de se reproduire. Actif aprés 1 mois d'utilisation il nécessite d'être administré en continu et sur tous les chiens et chats de la maison. Certains de ces produits peuvent être utilisés ensemble. Le seul à agir sur les tiques reste le fipronil en spray. Heureusement les tiques ne sont pas fréquentes sur les chats ( sauf au niveau des oreilles). Les colliers anti puces et anti tiques sont intéressants dans les régions peu favorables aux puces et aux tiques, en gros toutes les régions froides. Mais ils suffisent rarement dans les autres régions. Attention les puces transmettent indirectement le ténia au chat. Pensez à re vermifuger votre matou aprés un bon traitement anti puces et à le refaire un mois aprés. Voir aussi ici

Administrer un comprimé....c'est facile


Il faut placer le comprimé au fond de la gueule et le pousser avec l'index au fond de la gorge, en comprimant trés légèrement la commissure des lèvres de façon à empêcher l'animal de refermer la gueule sur vos doigts ..... Brrrr!!!! Si votre chat est un rebelle, n'insistez pas et tenter d'écraser les produits dans la nourriture, du thon par exemple .... Certains chats sont définitement rebelles !!!! Contacter votre vétérinaire pour savoir s'il existe des produits équivalents disponibles par injection ou sous forme liquide ( ce n'est pas toujours le cas )

Un conseil : ne pas le tenir trop "sérré" , ce qui le stresse et enclenche systématiquement des réactions de défense. Douceur et fermeté suffisent amplement .

Les anti inflammatoires


Il s'agit juste de préciser ici que le paracétamol est toxique chez le chat: à éviter absolument ! Les corticoïdes doivent être médicalement justifiés. Attention aux boites contenant ce genre de substances "anti gratouille". Les effets secondaires peuvent être génants.

Les antibiotiques


On distingue différentes familles qui n'agissent pas toutes sur les mêmes germes. On rappelle que les virus sont insensibles aux antibiotiques. La prescription médicale est obligatoire et par là même la consultation aussi. Il s'agit de savoir si un tel traitement se justifie et d'éviter des usages non conformes qui pourraient plus tard poser un grave problème de santé publique avec l'émergence de souches multi résistantes chez l'homme.



 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 04h05 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Conseils santé chats : les traitements(et sessi a un raport avec le traitement cha ki va s'afficher directement aprer cette article)


Les vermifuges

principe actif présentation doses activités sur remarques( cf supra)
fébantel comprimés 10mg/kg, 3 jours de suite ascarides, ankylostomes, trichures et ténias
fenbendazole comprimes 50mg/kg, 3 jours de suite ascarides, ankylostomes, trichures ténias utile chez le chiot car actif sur les larves en migration
flubendazole pâte 22mg/kg, 2 jours de suite ascarides, ankylostomes, trichures ténias présentation adaptée au chat et au petit chien
mebendazole comprimes 25mg/kg, 5 jours de suite ascarides, ankylostomes, trichures ténias peu pratique car 5 jours de traitement
oxfendazole liquide 11,3 mg/kg, 3 jours de suite au cours du repas ascarides, ankylostomes, trichures ténias, dipylidiums inconstant sur ténias
pyrantel pate ou comprimes ascarides, ankylostomes trés bien toléré chez le chiot mais spectre un peu étroit
nitroascanate uniquement chez le chien, comprimes 50mg/kg ascarides, ankylostomes ténias, dipylidiums usage courant mais peu actif sur tenias
milbemycine oxime / praziquantel chats et chiens , comprimés ascarides, ankylostomes, trichures ténias, dipylidiums large spectre vers ronds et plats
praziquantel comprimes 5mg/kg tenias, dipylidium, echinococcus... le meilleur sur les vers "plats"
levamisole+niclosamide comprimes ascarides, ankylostomes ténias, dipylidiums pas toujours efficace
pyrantel+niclosamide comprimes ou pâte ascarides, ankylostomes ténias, dipylidiums efficacité sur vers plats inconstante
oxibendazole+niclosamide pâte orale ascarides, ankylostomes ténias, dipylidiums efficacité variable surtout sur vers plats
febantel+pyrantel+praziquantel chiens uniquement comprimes ascarides, ankylostomes, trichures ténias, dipylidiums large spectre, trés bon sur vers plats
pyrantel+praziquantel chat uniquement comprimes ascarides, ankylostomes, ténias, dipylidiums large spectre, trés bon sur vers plats
Les animaux en croissance seront vermifugés tous les mois jusqu'à la puberté puis à la demande ensuite mais au minimum deux fois par an , 4 fois par an étant recommandé. Rappel: traitez aussi les puces qui transmettent indirectement des larves de vers plats ( dipylidium). Il peut être intéressant de varier les produits utilisés. En effet les vers "s'habituent" au produit d'où une efficacité moindre: les rotations de vermifuges sont à mettre en place , surtout dans les élevages , où le microbisme est plus important du fait du nombre d'animaux regroupés.

Les traitements anti puces, anti tiques et anti gales


Ils sont trés nombreux et d'efficacité inégale. On distingue les produits par leur principe actif ( organo phosphorés, organochlorés, pyrethrinoïdes etc...) et par leur mode d'application ( spray à répartir sur le pelage de l'animal; spot on: quelques gouttes déposés sur la peau entre les épaules; poudres; shampoing; les aérosols; les comprimes à administrer par voie orale; les injections pour les chats).

Remarques générales:

- les shampoings anti parasitaires sont surtout des.... shampoings. La rémanence, c'est à dire la durée d'action des produits par ce mode d'administration ne dépasse pas quelques jours.

- les colliers anti puces sont souvent inefficaces dans les régions favorables au développement des puces. Cela étant cela ne coûte pas cher d'essayer pour voir.

- les protections contre les tiques ne sont pas garanties à 100%. La durée d'action des colliers est variable. Ne pas oublier de les changer régulièrement. On aura intérêt à coupler différentes techniques de lutte ( colliers+sprays et /ou pipettes ou aérosols) pour limiter le risque lié aux tiques. ( ne pas oublier de faire faire le vaccin contre la piroplasmose)

- d'une manière générale les meilleurs produits sont vendus chez le vétérinaire. Et bien que la plupart des gens pensent que le prix de ces produits est plus élevé chez le vétérinaire qu'ailleurs , des comparaisons permettent de démontrer qu'il n'en est rien et que beaucoup de vétérinaires vendent ces produits au prix du marché , voire moins chers que dans d'autres circuits de distribution , alors un conseil : comparez avant d'acheter.

- les spots on (ou pipettes) sont souvent moins efficaces que les équivalents spray ( même principe actif) mais beaucoup plus pratique à administrer surtout chez le chat !!!

principe actif indications présentation espèces cibles traitements remarques( cf supra)
imidaclopride+ permethrine puces, tiques et acariens spot on ( pipettes ) chiens uniquement , perméthrine toxique chez le chat une fois par mois Bonne efficacité sur puces et tiques , attention ! Jamais sur un chat ........
dimpylate gales, tiques, puces, poux liquide à diluer dans de l'eau chiens une fois par semaine à éviter chez le chat. toxique à doses trop fortes
lindane gales, tiques, puces, poux liquide à diluer chiens une fois par semaine encore plus toxique que le précedent. mettre des gants pour l'application. Trés actif sur gales
carbaryl puces,tiques,poux chiens, chat poudre une fois par semaine efficacité inconstante, rémanence faible
dichlorvos+fenitrothion puces, tiques, poux chiens aérosol quelques secondes pas plus !! intéressant pour les chiens au retour de la chasse; rémanence faible. toxique surtout chez le chat
fipronil puces, tiques, gales (?) chiens chats
liquide spray

pipettes

bien tremper le poil avec le produit, laisser sécher, pas de shampoing avant ou aprés ! une fois par mois efficace, peut être employé chez les jeunes animaux . Inconvénient : pas toujours facile de tremper le poil d'un animal avec un produit qui sent fort !!
permethrine puces, tiques chiens ( toxique chez le chat) mousse, spray une fois par mois intéressant sur les tiques, toxique surtout chez le chat
milbemycine oxime gales chiens, chats comprimés dose et rythme à adapter à la pathologie efficace sur les gales / démodécie
pyriproxyphène+permethrine puces, tiques chiens spray une fois par mois pas sur les chats
amitraz gales, démodécie chiens produit à diluer dans l'eau une fois par semaine traitement de choix de la démodécie
diazinon puces,tiques,poux,gales chiens produit à diluer dans l'eau une fois par semaine pas cher, toxique à doses élevées, à éviter chez le chat
amitraz tiques chiens collier tous les 4 mois actif sur les tiques
diazinon puces,tiques chiens/chats collier efficacité limitée
Fluméthrine + propoxur

ou deltaméthrine

tiques surtout, moustiques chiens (pas chez le chat) collier tous les 6 mois action longue sur la partie antérieure du chien surtout
dimpylate puces,tiques chiens/chats collier efficacité limitée
sélamectine puces , gales + vermifuge contre les vers ronds chats/chiens spot on tous les mois intéressant sur les puces et les gales et notamment la gale des oreilles
fipronil puces, tiques chats/chiens spot on tous les mois efficacité limitée surtout sur les tiques , correct sur les puces . Préférez le spray pour une meilleure efficacité .
pyriproxyphène+permethrine puces, tiques chiens (pas chez le chat) spot on une fois par mois pas sur les chats, intéressant sur les tiques
lufénuron puces chats/chiens Empeche les puces de se reproduire! comprimes une fois par mois ou injection tous les 6 mois (chats). A distribuer en continu pour avoir une bonne efficacité et à tous les chiens et chats de la maison
imidaclopride + moxidectine puces et gales + démodécie + vermifuges contre les vers ronds chats et chiens spot on = pipettes une fois par mois Bonne efficacité sur les puces et les gales , nulle sur les tiques
Pyripole

puces et tiques chiens pipettes une fois par mois
imidaclopride

puces chats/chiens spot on tous les mois toxicité quasi nulle, pratique (pipettes), efficacité intéressante
Métaflumizole puces chats spot on tous les mois
Métaflumizole + amitraz puces et tiques chiens (pas chez le chat) spot on tous les mois
Nitempyram puces chiens et chats comprimés tous les 4 jours rapide, efficace mais peu rémanent, convient pour un traitement ponctuel
Vous le voyez les molécules sont nombreuses:

Exemples d'usage :

Couverture anti puces et tiques sur chiens : collier amitraz et pipette d'imidaclopride + perméthrine ou fipronil spray ou pipette d'imidacloprid / perméthrine

Couverture antipuces du chat : imidacloprid + moxidectine ou fipronil ( spray ou pipettes ) + lufénuron ( comprimés ou injection tous les 6 mois ) .

Couverture anti tiques du chat : fipronil pipettes ou spray.

Votre vétérinaire saura vous conseiller pour choisir avec vous les meilleures options , dans votre contexte : nombre d'animaux , saison , importance du problème etc.......

Les anti inflammatoires


Les molécules sont nombreuses également. La plupart nécessite une prescription médicale. Attention à l'utilisation intempestive de ces produits. Ce qu'il faut savoir:

- les anti inflammatoires non stéroidien ( = non corticoïdes) ont pour la plupart des répercussions digestives plus ou moins importantes: vomissement, diarrhée possible , voire ulcères. Ils peuvent surtout chez l'animal âgé aggraver une insuffisance rénale. C'est pourquoi on utilise souvent sur les animaux âgés des traitements à demi-dose ou des traitements courts ( 5 jours maximum ) . En tout état de cause l'apparition de ces symptômes doit vous faire consulter un vétérinaire et suspendre provisoirement le traitement.

Attention le paracétamol est toxique chez le chat , un comprimés à 500 mg suffit à provoquer le décès .

- les anti inflammatoires stéroïdiens ( = corticoïdes) présentent en général moins d'effets génants à court terme mais beaucoup plus dangereux à long terme. A notre avis l'administration de ces traitements doit se faire sous contrôle médical. En ce qui concerne les doses, le mode d'administration, la durée du traitement on se reportera à la prescription ou à la notice du médicament.

A noter: l'intérêt des extraits d'Harpagophyton dans les traitements au long cours sur l'animal âgé notammment dans l'arthrose. En effet ces extraits naturels de plante ne présentent aucun effet secondaires et sont utiles en traitement de fond et au long cours dans toutes les inflammations chroniques type arthrose.

A noter également, l'intérêt de l'injection répétée d'acides gras spéciaux avec une visée anti inflammatoire remarquable dans certaine pathologie douloureuse ( dysplasie, etc...).




 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 04h04 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Conseils santé chat: les intoxications


Quand suspecter une intoxication ?


Votre chat était en pleine forme et tout à coup rien ne va plus: vomissement, diarrhée, troubles nerveux, tremblements, démarche ébrieuse. Filez de suite chez le veto.

Votre chat depuis quelques temps n'est pas trés en forme. Sa température est inférieure à 37 °C, il présente des hémorragies ( urines colorées en rouge, hématomes, muqueuses pâles etc...). Filez de suite chez le veto.

Que faire ?


Vous l'avez compris une suspicion d'intoxication doit vous faire consulter un vétérinaire immédiatement ! En effet le pronostic va dépendre de la dose reçue ou ingérée mais aussi de la précocité des soins administrés. Si vous avez dans l'idée de faire soigner votre chat, n'attendez pas.

Les produits souvent incriminés


Ils sont nombreux: les traitements anti parasitaires intempestifs qui se traduisent souvent par des troubles nerveux ( tremblements, convulsions ou léthargie voir coma). Attention aux traitements anti puces qui sont souvent composés de substances toxiques chez le chat notamment lorsqu'ils sont mal utilisés: le chef de file de ces molécules est la perméthrine , trés utilisée dans les anti parasitaires pour chien mais hautement toxique sur les chats. Les désherbants: qui entrainent eux aussi des troubles nerveux, qui peuvent bloquer les reins, endommager les poumons etc....les produits pour tuer les rongeurs: qui entrainent eux aussi des troubles nerveux mais le plus souvent ce sont des produits destinés à provoquer des hémorragies mortelles chez les rongeurs. Dans ce cas le chat se vide de son sang: en effet il ne coagule plus et se retrouve dans la situation de l'hémophile pour qui la moindre blessure ou choc représente un risque important. Le traitement fait appel à des injections de vitamines K1 dans la veine et à un traitement relai en comprimés pendant au moins 6 semaines voire plus. En tout cas le chat doit être surveillé pendant encore deux mois. La précocité du traitement augmente les chances de survie. Ces intoxications sont en effet toujours graves et le diagnostic au début de la maladie n'est pas facile .

Attention également chez le chat à l'auto médication : un comprimé de paracétamol ( anti inflammatoire à usage humain ) de 500 mg suffit à tuer un chat !!! donc pas d'anti inflammatoires humain pour les chats , c'est plus prudent .

Eviter une récidive


Eviter évidemment de répandre vous même des toxiques accessibles à votre chat: lisez toujours les documentations concernant les traitements anti parasitaires. Dans le doute interrogez votre vétérinaire. Attention certains produits ne sont prévus que pour les chiens; ne mélangez pas tout. Respectez les doses et le rythme d'administration. Pour les anti coagulants, mettez les produits dans des endroits qui ne soient pas accessibles aux chats. En cas de malveillance, et si vous des preuves, vous pouvez agir auprés des associations de protection animale, auprés des services de police ( plainte ). Interrogez les vétérinaires de votre secteur pour savoir si votre quartier ne fait pas l'objet d'un empoisonneur fou. Si vous n'avez aucune preuve, la marge de manoeuvre est mince ...



 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 04h01 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Conseils santé chat: les troubles digestifs


Les vomissements


- sans gravité lorsqu'ils sont peu fréquents et dus le plus souvent à l'ingestion trop rapide de nourriture ou lorque l'animal en se toilettant avale des poils qui finissent par faire des "boules" de poils qui obstruent les intestins. Le traitement fait appel à des produits type éserine qui stimule l'élimination de ces boules ou à de l'huile de paraffine qui lubrifie le passage et permet ainsi l'élimination de ces boules.

- les vers peuvent également provoquer des vomissements. Pensez à vermifuger votre chat au minimum deux fois par an ( 4 fois c'est mieux ) avec un bon produit.

- si votre chat par contre ne semble pas dans son assiette il vaut mieux consulter un vétérinaire. Cela vous évitera peut être une hospitalisation lourde et donc coûteuse. Les causes sont innombrables: infectieuses , allergiques, occlusion etc... Il s'agira peut être de stopper les vomissements, de réhydrater si besoin votre animal, et de mettre en place un traitement adapté à son état ( antibiotiques, chirurgie en cas d'occlusion par corps étranger etc...)

La diarrhée


Fréquente elle aussi:

- soit votre animal est par ailleurs en pleine forme, vif, avec un bon appétit, vous avez un peu de temps pour essayer d'abord de le vermifuger correctement ( attention tous les produits ne sont pas équivalents !) ensuite de recadrer son alimentation si celle ci se trouve être déséquilibrée: en pratique on mettra l'animal à jeun de nourriture pendant 24 heures, et on ne donnera qu'un type de croquettes ou boites. De préférence d'ailleurs des croquettes de bonne qualité. Sans résultat il vous faut consulter.

- soit votre chat est abattu, ne mange pas et dans ce cas il est prudent de consulter un vétérinaire.

Les traitements


Pour stopper les vomissements: exemple le métoclopramide peut être utilisé en injection si l'animal vomit sans arrêt ou en sirop et en comprimés si l'animal a le temps de les digérer avant un nouveau vomissement. pour lutter contre les bactéries, certains antibiotiques sont intéressants: néomycine, kanamycine, enrofloxacine, etc... Prescription médicale obligatoire: pas la peine de maudire votre veto s'il refuse de vous donner un traitement antibiotique sans voir l'animal: il en a l'obligation !! pour protéger les intestins on peut utiliser des argiles type smectite. pour diminuer la douleur on pourra utiliser du bromure de prifinium. Il y en a d'autres...pour la vermifugation, voir traitements.

Les troubles chroniques


nécessite presque toujours des investigations plus poussées. les causes sont nombreuses: intolérances ou allergies alimentaires, infectieuses ( ne pas oublier que des virus type leucose ou FIV peuvent commencer à s'exprimer par ce biais ), parasitaires etc...



 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 04h01 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Conseils santé chat : les chirurgies de convenance


Données sur la reproduction de la chatte


La puberté apparait vers 6 à 9 mois d'âge. La croissance continue jusqu'à environ 1 an mais le plus gros de cette croissance est déjà accomplie vers 6-7 mois. Les premières chaleurs passent facilement inapperçu surtout quand on n'a pas l'habitude... Une chatte plus caline, au miaulement parfois rauque, fréquent et même souvent insupportable (surtout la nuit !! ) doivent vous y faire penser de même que la vision dans votre jardin de matous mâles qui ne s'y trouvaient pas avant...La chatte connait plusieurs périodes de chaleurs par an: 2 voire 3, parfois plus. Ces périodes peuvent durer de 1 à 3 semaines chacune quand la chatte ne s'est pas fait saillir: en effet la saillie par un partenaire entraine l'ovulation qui provoque assez rapidement l'arrêt des chaleurs ( de 1 à 3 jours aprés la stimulation: c'est une particularité des chattes). Celles ci ne reprennent plus tard que si la saillie n'a pas été fécondante. Ce qui explique que la stimulation de la vulve à l'aide d'un coton tige peut entrainer l'ovulation et bloquer ainsi pendant quelques jours les chaleurs de quoi vous donner le temps de prendre RDV chez votre veto pour une chirurgie tout en passant des nuits satisfaisantes. La nidation c'est à dire la fixation de ce qui sera le foetus sur l'utérus a lieu une quinzaine de jours aprés la fécondation. La gestation dure de 58 à 71 jours avec une moyenne à 63 jours.Le nombre de chatons varie de 1 à 10 avec une moyenne à 3-4. La mise bas pose rarement des problèmes sauf quand la chatte était sous pilule, qu'elle s'est quand même fait saillir et fecondée, que vous ne vous êtes rendu compte de rien, alors là chirurgie d'urgence garantie: mise bas nécessitant presqu'à tous les coups une césarienne. Donc surcoût supplémentaire, z'êtes prévenu, faudra pas dire je savais pas !!

Les différentes chirurgies

En général, au moment de la chirurgie , la plupart des vétérinaires utilisent de puissants anti douleurs pour minimiser la ..... douleur. Vous pouvez lui demander de prolonger le traitement anti douleur par l'administration de comprimés pendant les jours qui suivent ces chirurgies .


Les mâles


Alors là c'est trés simple: on enlève les testicules. Il existe différentes techniques chirurgicales, peu importe. Il est préférable de garder le chat à l'intérieur pendant les 4 ou 5 jours qui suivent cette chirurgie . On profite le plus souvent de cette anesthésie pour identifier l'animal . A demander à votre vétérinaire à cette occasion .

Les femelles


Il existe différentes techniques:

- on peut enlever les ovaires uniquement: donc plus de cycle sexuel, plus de chaleurs et évidemmment plus de portées. C'est de loin la méthode la plus fréquente.

- on peut ligaturer les trompes: mais la chatte aura toujours ses chaleurs avec les désagréments que l'on connait, mais plus de portées.

- on peut tout enlever: ovaires et utérus. Le chirurgien peut être amené en cours d'intervention à enlever l'utérus s'il suspecte un mauvais état de cet organe. Cela arrive surtout sur des chattes qui ont été sous pilule même peu de temps ou qui ont eu plusieurs portées, c'est beaucoup plus rare sur des chattes jeunes opérées dés 6 à 7 mois d'âge. D'où l'intérêt de ne pas attendre.

A quel moment faire ces chirurgies ?


Belle transition avec le paragraphe précedent: il vaut mieux faire opérer les chattes dés 6 à 7 mois d'âge soit juste avant les premières chaleurs présumées soit juste aprés. Pour les mâles, le même âge est idéal. L'intérêt supplémentaire pour ces derniers est de stopper le marquage urinaire toujours trés désagréable: ceux qui savent me comprendront... et de limiter les batailles entre chats au moment des "épousailles" qui on le rappelle favorisent la transmission des virus, FIV ( = sida du chat ) en tête. Cela étant l'âge de la stérilisation peut être avancé à 4 mois d'âge voire moins. La mode aujourd'hui est d'intervenir de plus en plus tôt .

Les suites: alimentation, comportement


Les chirurgies qui enlèvent testicules ou ovaires entrainent souvent sur le long terme l'apparition d'un embonpoint qui peut être significatif. Il importe de surveiller la prise de poids et éventuellement de la contrôler. Le plus simple consiste à distribuer un aliment complet dit "hypocalorique" ou "hypoénergétique" qui limite la prise de poids tout en calmant la sensation de faim de la part du matou. Bien entendu il faudra veiller à ne pas distribuer à côté des friandises qui rendraient ce régime caduque... Retenez surtout qu'il est plus facile de ne pas prendre de poids que d'en perdre , donc mettez votre animal sous régime hypocalorique modéré dés la castration / stérilisation .










 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 03h56 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Conseils santé chat: le chat âgé


Mon chat est-il vieux ?


Il existe de grandes variabilités individuelles et tous les chats ne sont pas vieux au même âge... D'ailleurs le terme "vieux" étant considéré comme péjoratif, il serait plus agréable à leur oreille de parler de sénior ( ah! ces gens du marketing...). Quoi qu'il en soit on peut considérer qu'un chat à partir de 9-10 ans rentre gentiment dans la phase sénior. La longévité est variable un chat pouvant vivre jusqu'à 25 ans avec quand même une moyenne vers 14-15 ans. Visuellement le chat sénior voit son poil blanchir ( pas toujours) et surtout son activité se ralentit considérablement: dodo, miam miam, une caresse, dodo, miam miam, une caresse....Ménagez votre matou, il lui faut une vie calme, rangé sans trop de stress (un peu quand même). Rien de tel qu'une bonne routine bien huilée.

Les reins


Les reins fonctionnent moins bien. L'élimination des déchets est moins active, moins efficace. A l'extrème, un blocage des reins ( plus rien ne passe) entraine rapidement le décés du chat par auto intoxication. On mesure cette activité en dosant dans le sang l'urée et la créatinine: une augmentation importante des deux paramètres assombrit le pronostic. Il faut alors placer le chat sous perfusion pour essayer de débloquer les reins. La crise d'urémie peut être surmontée et il n'est pas rare de voir des chats vivrent quelques années encore dans de bonnes conditions ( ce qui représente quand même quelques dizaines d'année en équivalent âge humain ). Un alimentation spéciale doit alors être distribuée pour préserver ses reins ainsi qu'un traitement à base d' IEC ( inhibiteur de l'enzyme de conversion ). Ces traitements de "fond" permettent de prolonger la vie de l'animal dans de bonnes conditions et souvent pour longtemps. Il importe de mettre en oeuvre ces traitements précocément et donc de pratiquer des dépistages réguliers par la réalisation de prise de sang .

Le coeur


Le système circulatoire lui aussi fonctionne moins bien entrainant une moins bonne oxygénation des différents organes et aggravant par là leur moins bon fonctionnement. On voit ainsi apparaitres des troubles du comportement: anxiété, angoisse, insomnie, etc...les symptômes purement cardiaque se traduisent par de la toux, une certaine difficulté à respirer et un essouflement rapide à l'effort. On peut aussi noter une moins bonne digestion, l'apparition d'oedème des pattes ( en clair le volume des pattes augmente). Il devient alors nécessaire de traiter l'animal jusqu'à la fin de ses jours. Par ailleurs on évitera de donner sur une longue période à un chat des croquettes pour chien mal équilibrées pour lui et qui par carence en taurine peuvent favoriser l'apparition de problèmes cardiaques sérieux. Le chat est "prédisposé" à la survenue de cardiopathies hypertrophiques , c'est à dire que les parois du coeur s'épaississent et qu'il convient alors d'instaurer un traitement anti coagulant et des médicaments qui vont chercher à minimiser cet épaississement des parois du coeur...... Le dépistage par échographie est simple et efficace. Faites le pratiquer par votre vétérinaire traitant dés que votre chat passe l'âge de 10 ans .

L'alimentation


L'alimentation du chat sénior doit être surveillée. On donnera des protéines de bonne qualité (viande, poisson) mais en quantité moindre. En fait la formulation des produits ( croquettes, boites) pour chat sénior respecte les principes suivants: une protéine de bonne qualité, un niveau de phophore bas, des vitamines et oligo éléments en quantité supérieure. Il existe également des nouritures adaptées à chaque situation: insuffisance cardiaque, diabète, obésité, etc... Si votre chat souffrent de plusieurs de ces problèmes il importe avec votre vétérinaire de définir les priorités en matière d'alimentation

Les vaccins


Les vaccins doivent être poursuivis même sur les chats séniors, surtout sur les chats séniors qui se défendent moins bien. cf vaccins. idem pour les vermifugations

La fin de vie


Faire ou ne pas faire d'euthanasie ? on préférerait bien sûr ne pas avoir à prendre ce genre de décisions mais malheureusement la souffrance animale liée à la maladie existe et il importe de savoir y mettre un terme sans se précipiter bien entendu .

C'est une décision qu'il vous appartiendra de prendre en votre âme et conscience. Votre vétérinaire peut vous aider et vous informer sur l'aspect médical mais c'est à vous au final que reviens cette lourde décision.







 Posté le Mercredi 5 Septembre 2012 à 03h54 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Articles suivants