Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : le-club-des-7 Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
Licia, Mira, Poppy, Copain, Félix, Chouquette, Isis et depuis peu Mouchette vous ouvrent les portes de leur quotidien. Au programme, anecdotes, humour, coups de coeur et coups de gueule... 8 chats, pour 8 fois plus d'histoires ! Bonne visite !

Création : Lundi 9 Sept 2013
Dernier article : 29 Sept 2014
105 articles
940 commentaires
25866 visiteurs  
Note de ce blog : 9.51/10*
*Note moyenne pour 170 votants!


<< Septembre 2017 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  


Mes blogs préférés :
Zaza-Lulu
Jujuchat
oliver-et-cie
chatpitre51
dominette
tina
Afficher le flipbook!

Les photos de mon (mes) chat(s) !



Les articles par catégories
Chouquette
Copain
Félix
Isis
Licia
Mirabelle
Mouchette
Poppy


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

La Gazette des Chats Libres, première parution 2014 !


Hebergeur d'image" border=0>


Après le succès que la Gazette des Chats Libres a remporté en 2013 :

http://www.blog-felin.com/le-club-des-7/70948-poppy-journaliste-gazette-des-chats-libres.html

http://www.blog-felin.com/le-club-des-7/71080-numero-gazette-des-chats-libres-deja-dans-les-kiosques.html

http://www.blog-felin.com/le-club-des-7/71229-gazette-des-chats-libres-3eme-numero.html

http://www.blog-felin.com/le-club-des-7/71372-autre-numero-gazette-des-chats-libres-dans-les-kiosques.html

Moi, la Poppynette, jolie journaliste très professionnelle, j’ouvre le bal des interviews deux-mille-quatorzien avec … POPA !

Hebergeur d'image" border=0>

Ne vous inquietez pas, fidèles lecteur, je sais bien qu’il me reste des frères et sœurs à interroger, ce n’est que partie remise !

Poppy : Coucou, mon pôpa, avant toutes choses, comment vas-tu ?

Pôpa : bah écoute, la pêche, la banane, la frite !

Poppy : En voilà une bonne nouvelle ! Prêts à répondre à mes questions ?

Pôpa : Bien sur Poppynette des bois !

Poppy : Bon, on arrête avec les surnoms stupides et on passe aux choses sérieuses !

Pôpa, avant de rencontrer môman, tu n’avais pas de chat ?

Pôpa : Effectivement je n’avais pas de chat, mais j’ai toujours vécu avec des minous lorsque je vivais encore chez ton papy et ta mamie.
J’en ai ensuite adopté un dans mon premier « chez moi », il s’appelait Titus et ressemblait beaucoup à Félixinounet, mais malheureusement Titus à aujourd’hui rejoint le paradis des minous… A cause d’humains malveillants et cruels …
A partir de ce terrible jour, je n’avais plus le courage d’adopter un autre minou…

Poppy : Qu’elle triste histoire… Repose en paix, Titus…
Et lorsque môman a aménagé avec toi, nous n’étions pas encore 7, n’est ce pas ?

Pôpa : Et bien oui, elle est arrivée avec ses valises, et deux princesses : Chouquette et Isis.

Hebergeur d'image" border=0>

Hebergeur d'image" border=0>

A partir de ce jour, Môman m’a redonné le virus, j’ai eu de nouveau envie d’être entouré de chats !

Hebergeur d'image" border=0>

Poppy : Et 7 chats, ça ne fait pas trop pour toi ?

Pôpa : Non, mais parfois, je me dis que plus de mâle et un peu moins de minettes, cela aurait été plus équitable !

Poppy : pffffffff !
Tu préfères donc les garçons, c’est cha ?

Pôpa : Mais non ma Poppynette, je vous adore, vous les filles !

Poppy : j’aime mieux ça !
Tu as une relation toute particulière avec certains minous de la maison, tu peux nous en parler ?

Pôpa : en effet, j’ai une tendresse particulière pour les chats noirs et blancs, et ils me le rendent bien !

Licia m’a clairement choisi, c’est ma fifille à moi, mon rayon de soleil, , elle me fait craquer quand elle se colle contre moi et qu’elle pose sa patte sur ma joue, j’ai envie de la croquer !

Hebergeur d'image" border=0>

Félix me fait vraiment penser à Titus, il est tellement drôle, il adore jouer avec moi.
Je suis le seul à obtenir des ronrons de sa part, et je n’en suis pas peu fier !

Hebergeur d'image" border=0>
Poppy : tu t’investi, comme môman, pour l’association de tata Calou, Les Sylvestres ( http://sylvestres.canalblog.com/ ), tu peux nous raconter ?

Pôpa : Oui, il m'arrive d'être Taxicat ! J’emmène ces chers petits animaux chez les vétérinaires, je les récupère après opération, parfois je nourris les chats libres du jardin, et Tata Câlou m’emmène de temps à autres avec elle dans des missions captures en vue de stérilisation !

Poppy : C’est bien ce que tu fais pôpa, et je sais que môman ne t’en aime que plus fort ! (Elle me l’a dit !)

Avoir des chats à la maison, qu’est ce que ça t’apporte au quotidien ?

Pôpa : De la joie, de la bonne humeur, de la tendresse, de la douceur et du bien être !
Je ne pourrai plus vivre sans vous !!!

Poopy : parfois, on t’agace quand même un peu, non ?

Pôpa : Oui, ça peut arriver …
Surtout Mirabelle, qui use de mille et une ruses pour prendre la poudre d’escampette, sans penser à mon inquiétude (sans parler de môman qui est au bord de la crise de nerfs !)!
Et ma Licia qui prend un malin plaisir à renverser les gamelles d’eau !
Mais elles sont si adorables que je leur pardonne dans la seconde qui suit !

Poppy : On peut donc dire sans se tromper que tu es un Père à Chat, hein ?

Pôpa : On peut dire ça comme ça, oui !

Poppy : pour finir mon pôpa gentil, parfois tu te prends à rêver que tu gagnes une grosse somme d’argent à la loterie, tu peux nous expliquer ce que tu ferais de tous ces sous-sous ?

Pôpa : C’est vrai que parfois j’en rêve…
Si ce rêve devenait réalité, j’achèterai un grand terrain que j’aménagerai en refuge pour les minous SGF (sans gamelle fixe), ta môman et moi nous nous occuperions d’eux, de leur santé et de leur bien être.
Félix serait Vice président et Licia serait secrétaire trésorière adjointe !!!

Poppy : Cha serait super, mais pôpa, il faut que je te dise, pour gagner, il faut d’abord jouer !!!

Pôpa : ……. !

Poppy, merci mon Pôpa d’avoir répondu à mes questions ! Ronrons ronrons, miaaa !

Pôpa : De rien ma belle, tu sais que je ne peux rien te refuser !
 Posté le Mardi 21 Janvier 2014 à 22h35 | Laisser un commentaire| 16 commentaires | Lien permanent

 

Sept chats, sept vies ... Poppy (6ème partie)


Notre petite fée à nous, c’est la merveilleuse Poppy.



Poppy est une fleur.
Elle porte, elle aussi, à merveille son prénom, qui en anglais signifie coquelicot (une de mes fleurs préférées, soit dit en passant) :
Comme le coquelicot, Poppy est de celle que l’on doit laisser s’épanouir, que l’on ne doit pas cueillir, sinon elle se fane…
Elle demande peu, elle veut juste qu’on la respecte, qu’on la laisse faire à son rythme.



Poppy est douce comme la soie, elle a ce « je ne sais quoi », cette présence discrète mais néanmoins totalement indispensable.
C’est une chatte atypique, aux yeux immenses et ronds comme des billes.



Les rayures noires de sa robe, dignes d’une grande féline, bougent en même temps qu’elle, s’élargissant et se rétrécissant au gré de ces mouvements.
Poppynette est une chatte tout en feutré :
Ces miaulements sont de jolis petits bruits, indescriptibles et uniques en leur genre.
Sa robe est d’une douceur incroyable, un plaisir à caresser.
Ces ronrons sont des sons presque imperceptibles, délicats.
Elle clos ces jolis yeux, gonfle son poitrail et vient chercher le câlin avec une délectation évidente et une grâce admirable.



Quand elle joue, Poppy garde cette finesse, cette élégance absolue, cette allure de chat sauvage.

Observer son langage gestuel est un régal.
Je m’extasie à contempler les déplacements et les attitudes de ce petit tigre, j’y passe des heures.

On sent lorsqu’on la voit évoluer que Poppy est bien à la maison, apaisée, apaisante, et presque spirituelle.
Elle est de ces chats qui vous transportent dans un monde de beauté et de douceur, de paix et de sérénité.
Poppy, c’est une petite bulle, qui flotte au gré des vents dans la maison…
Cette bulle, je m’y réfugie souvent…
Lorsqu’elle survole le monde avec légèreté, avec poésie, elle m’invite à la rêverie.
Si le chat a sept vies, Poppy, dans une de ces existences précédentes, a dû être le chat de Rimbaud ; ou de Verlaine ; ou peut être de Baudelaire…
 Posté le Mardi 10 Décembre 2013 à 12h28 | Laisser un commentaire| 13 commentaires | Lien permanent

Et un autre numéro de La Gazette des Chats Libres dans les kiosques !




Pour ce 4ème numéro de la Gazette des Chats Libres, Moi, Poppy, journaliste maintenant connue et reconnue, (et à juste titre !!), je suis fière de vous présentez l’interview exclusive de notre troubadour, notre poète, notre star à nous… Vous avez deviné n’est ce pas !?!
Il s’agit du célèbre Copain, évidement !

Copain : Oulala soeurette, t’en fais pas un peu trop ?? Arrête je vais rougir !

Poppy : Fais pas ton timide Copain !
Allez, première question : tu as un p’tit nom pour le moins original, tu peux nous raconter son origine ?

C : Effectivement, Copain, c’est pas courant pour un chat !
Mais il y a une explication :
J’étais un chat errant, comme disent les deux pattes. Mes anciens bipèdes sont partis de ma maison, et ils m’ont laissé là, seul, dehors, livré à moi-même
Puis d’autres bipèdes se sont installés dans ma maison, mais moi je ne voulais plus y aller, j’ai été trop déçu tu comprends …
Bref, un jour, en vadrouillant dans mon quartier, j’ai rencontré une minette, plutôt sympa. C’était Chouquette ! Elle m’a invité à jouer, mais devant la porte de sa maison. Et là, incroyable : sa maison, c’était ma maison d’avant ! voui !
(Note de môman : après enquête dans le quartier, nous avons effectivement appris que notre beau Copain avait été abandonné par les locataires qui nous ont précédé dans la maison, des gens lâches et sans compassion ….)
Une bipède est sortie, alors je suis partie en courant ! Je n’avais plus aucune confiance en ces 2 pattes, moi, chat échaudé craint l’eau froide comme on dit
Mais comme elle a commencé à mettre à ma disposition des croquettes pas trop mauvaises tous les jours, je suis revenu … Et puis je m’entendais vraiment bien avec Chouquette, on jouait à se courir après tous les soirs.
Alors la bipède, elle m’a surnommé Copain, le Copain de Chouquette !
Plus tard, la bipède, ma future môman, m’a piégé avec une cage trappe (pour mon bien il parait, mouai …) et mon futur pôpa m’a emmené chez le chat-man : stérilisation et tatouage, pas glop …
Ce jour là, je suis officiellement devenu leur chat, Copain, avec pièce d’identité et tout et tout ! Finie la vie de chat errant, j’avais une chat-mille !

P : Et oui, une chat-mille, et une grande, avec un frère et cinq sœur ! Mais tu restes quand même indépendant, n’est ce pas ?

C : Oh oui, il n’est pas né celui qui fera de moi un chat de salon ! Pas de collier ou de fil à la patte !
Je rentre tous les jours, certes, mais pas question de me retenir contre mon gré, quand je veux ressortir, je le miaoute haut et fort, et je gratte à la fenêtre comme un damné !
Au début, je rentrais vite fais, je mangeais et je repartais tout de suite.
Maintenant que j’ai re goûté au confort d’un canapé ou d’un tapis douillet, et que môman et pôpa on gagné ma confiance, je m’attarde, je me laisse cajoler par môman (j’aime bien chat, j’avoue !), je fais des siestes, je joue à la course avec le Félix… Mais quand je veux sortir, rien ne peux me retenir, je suis un matou libre moi !


P : Il paraîtrait même que tu es le cacou du quartier !

C : Hihi ! C’est ce que disent les voisins à môman, ouai, et chui pas peu fier !
Il me suffit de dresser les poils et de pousser un miiiiiaouuuuu un peu fort, et tous nos voisins chats s’applatissent comme des crèpes, même Grisou, le doyen respecté du quartier !
Il faut dire que j’en impose, je suis un grand chat tout en muscles ! 6 kg , mais pas un poil de graisse !
Ce qui est marrant, c’est qu’à la maison je suis un ange avec toutes la chatrie (fratrie, chatrie, hihii !), jamais un miaou plus haut que l’autre, jamais un coup de patte, môman dis que je suis ADORABLE !

P :Cc’est vrai que môman elle t’adore, (elle nous adore touts en fait !), et que tu lui rends bien !

C : Ba, elle est chouette cette môman ! Au début, j’avais très peur, elle ne m’a jamais couru après, elle ne m’a jamais forcé, elle se contentait de s’asseoir sur le perron et de me parler, de me dire des mots doux … c’est agréable à entendre, les mots doux…
Alors un jour, j’ai décidé de lui faire un câlin, et môman elle m’a confié que je lui avait fais un grand, un beau, un superbe cadeau… Elle a même transpiré des yeux tellement elle était émue !
Depuis, je lui offre régulièrement des marques d’affection, et il y a un mois environ, j’ai innové : pour la toute première fois depuis que je la connais, (presque un an), j’ai ronronné ! Môman a dit que c’était le son le plus doux qu’elle n’avait jamais entendu… Et elle a encore transpiré des yeux !?! Ça existe, un déodorant anti-transpirant pour les yeux ??? Je crois qu’elle en a bien besoin !

P : C’est une sensible, notre môman, elle nous aime énormément, c’est tout !
D’ailleurs, pôpa et elle nous donnent tout un tas de petits surnoms tendres, quels sont les tiens, Copain ?

C : Alors, les pôrents me surnomment Copcop’, parfois Cop’, et môman m’appelle son gros chat d’amour, ou son garçon (j’étais le premier de la chat-mille).

P : Nous en parlions au tout début, Cop’, tu es un troubadour !

C : C’est parce que je suis inspiré ! La belle Lulu, la Lulu-mière de ma vie me fait craquer depuis si longtemps !
On se ressemble un peu, nous sommes un peu craintifs mais très tendres, nous aimons la liberté … Quand je pense à elle, les rimes viennent toutes seules, c’est ma muse !
Et puis faut pas oublié que j’étais un chat des rues, torturé par cet abandon cruel… je me suis réfugié dans la poésie… Et avec une muse comme Lulu, je suis productif ! Elle est si belle, ses yeux d’agates, sa robe de soie, son tempérament de feu, ses…



P : STOOOOP ! C’est bon, Copain, garde ça pour tes poèmes ou tes chansons !
Pffffff, on sait que tu l’aimes ta Lulu, tout le monde le sait !!

C : Zalouse, va !

P : Même pas vrai, mais heuuuu ! Moi aussi si j’veux j’peux avoir un amoureux, d’abord !
Mais ce n’est pas le sujet !
Pour finir, Copain, à part ta Lulu, tu as des passions ?

C : Oui, à part ma Lulu-mière, mon ange, mon diamant noir, j’en ai une !
Les croquettes !!!! Je suis un gros gourmand, je dévore ma gamelle dès que môman me la sert ! Mais hors de question de manger n’importe quoi, c’est mes croquettes R*y*l c*nin, sinon rien !


P : Ce qui ne facilite pas toujours la vie de môman, hein ? ! !

C : C’est vrai : il y a quelques temps j’ai du prendre un traitement, pour des désordres intestinaux . Môman ne voulait pas me traumatiser en me forçant à avaler les médicaments (elle veille à mon équilibre, moi qui suis un peu craintif !), du coup, elle a tout essayé : dans de la pâté, dans des rillettes, dans du fromage, dans du beurre, même dans du steack haché cru acheté exprès pour moi tout frais ! Et bien rien a marché, je n’en voulais pas !! Il a bien fallu se résoudre à me bousculer un peu et me forcer à avaler ces cochonneries de comprimés !
Depuis je vais mieux, tout est rentré dans l’ordre.
Les pôrents se posent des questions du coup, moi qui étais à la rue, j’ai pourtant mangé ce que je trouvais … Mais depuis que j’ai une gamelle bien à moi, je suis devenu un fine-gueule !

P : Merci Copain d’avoir répondu à mes questions, a plus frangin !

C : A plus Poppy, vite je retourne écrire des poésies !

P : Oui, oui, fais donc ça !!!
Depuis qu’il est ch’amoureux celui là, il monopolise l’ordinateur !
A bientôt mes chers lecteurs, pour une nouvelle interview, et merci de votre fidélité !
Doux Ronrons les ch’amis !
 Posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 11h52 | Laisser un commentaire| 11 commentaires | Lien permanent

Souvent Poppy varie !


Ce dimanche matin :




et puis :



môman : Poppy, tu ne sais pas ce que tu veux !!!

Poppy : Oh si je sais exactement ce que je veux Je veux que tu m'ouvres les portes sur demande, toutes les 5 minutes
 Posté le Mardi 29 Octobre 2013 à 11h31 | Laisser un commentaire| 8 commentaires | Lien permanent

 

La Gazette des Chats libres, 3ème numéro !




Bon, et bien comme je vous l’ai dit dans mon dernier article de la gazette, moi la Poppynette, j’ai décidé de vous offrir, en exclusivité totale, les interviews de mes frères et soeurs !
Aujourd’hui, c’est la petite Licia qui va passer sur le gril et répondre à toutes mes questions…

Licia : Hein, quoi ??? Mais je ne suis pas une brochette moi !!!!

Poppy : Olala mais non ma puce, jamais je ne te ferai cuire, c’est une expression !

L : Ouf, j’aime mieux ça !

P : Alors, même question que pour la frangine Mira : Licia, voudrais tu te présenter en quelques miaous ?

L : Bien sur, je suis une adorable minette de bientôt 7 mois, dernière arrivée de la chat-mille !

P : Et oui, tu es la petite dernière, c’est vrai, et ton arrivée n’était pas vraiment prévue, n’est ce pas ?!

L : Ah ça, c’est le moins qu’on puisse dire, quelle histoire !!!
Tu te souviens, je suis arrivée juste après toi, en famille d’accueil. Nous étions trois, mes frères, Gaspard et Zack, et moi.



Notre maman chatte était sauvage, et du coup,tâta Calou de l’association « Les Sylvestres » a décidé de nous placer en famille d’accueil ,afin que nous devenions sociables en vu d’être adoptés .
Notre maman chatte a été stérilisée, et nous nous sommes arrivés un peu anxieux chez môman et pôpa..
J’étais la plus sauvage des 3, les garçons, ça n’a pas de caractère,pfff !Ils se sont laissé caresser tout de suite ! Pour moi, ça a pris un peu plus de temps, je ne suis pas une chatoune facile !!!
Ensuite, mes frères ont tous les 2 été adoptés par une même famille, et moi je suis restée toute seule. C’est là que môman nous a présentées, toi et moi, le coup de foudre !!!

P :Oui !!!! On s’est tout de suite très bien entendue, j’étais ta seconde môman chatte ! Je faisais ta toilette, jouais avec toi, te laissais dormir entre mes patounes ….

L : Depuis, on s’entend toujours aussi bien !
Je suis restée un mois en famille d’accueil, et puis une dame est venue me chercher pour m’adopter …Et là, le drame !!! Je me suis cachée pendant 3 jours, j’ai même fais la grève de la faim !!! Je voulais rentrer dans MA maison !!!! Elle a cédé et m’a ramené, je suis têtue moa !

P : Et quand tu es rentrée dans NOTRE ( !!! ) maison , tu as couru vers moi et tu m’as câliner en ronronnant ! T’étais mignonne quand t’étais p’tite !

L :Pfffff ! Pourquoi quand j’étais p’tite, je suis toujours mignonne, non mais alors !

P : Oui, ho,te fâches pas… Quel caractère ! Tiens, ton caractère ! Parlons en !!!

L : Et bien, je suis une chatounette qui sait donner de la voix !
Quand quelque chose ne me plaît pas (un objet déplacé sans Ma permission par exemple !), je miaule très fort !
Je préviens aussitôt quand Chouquipeste ou Copain veulent rentrer, je le miaoute aux pôrents. Je me suis attribuée le rôle de miss cancan de la maison, je leur raconte tout ce qui se passe !
Je suis aussi très joueuse, j’adooore particulièrement les tétines des biberons pour chaton de môman ! Je les fais voler et rebondir, ça m’éclate ! J’aime aussi les plumes (oui, comme Zaza !!), ça me rend folle, je peux jouer avec sans me lasser tout un après midi !
Et puis cet été, j’ai inventé un jeu trop rigolo : j’attrape une cigale ou un criquet, je le garde dans la bouche et quand il se remet à chanter, je vais voir mes frangins frangines, et là ils me courent tous après ! Les pôrents, ça les fait trop rire !!!!
Mais je suis une petite puce bien sage, je ne fais presque pas de bêtises.
Excepté lorsque j’imite Mirabelle : quand elle va voler du raisin dans la coupe de fruits par exemple, et que môman crie « non !! », je me précipite pour faire la même chose, et voir si à moi aussi en ose me dire non … Et bien oui, je vous confirme, môman, elle ose !!!
Je suis aussi une vraie câline, avec ronrons sonores et tout et tout !
Mais je préfère les hommes en général (une vraie fille !!) et pôpa en particulier ! Bon, je fais bien des câlins à môman, mais si j’ai le choix, je n’hésite pas !!!

P : Ah ça, ton pôpa, tu l’aimes en effet, tu peux nous raconter ?

L : OUIIII, je l’aime, c’est mon ch’amoureux à moi pour toujours
Quand il rentre du travail, je cours l’accueillir en poussant des miaous très très sonores, et dès qu’il s’assoit, je monte sur ces genoux et je ronronne, comme un tracteur parait il ! Alors, je le regarde dans les yeux avec beaucoup de tendresse, et je lui roucoule des mots doux !



Quand il joue de la guitare, je viens m’installer juste à coté de lui et je reste là jusqu’à ce qu’il est terminé, je crois bien qu’il joue pour moi !
Et tous les soirs, avant de dormir, je monte sur lui dans le lit et je lui patoune le ventre pendant de longues minutes, je lui miaoute bonne nuit, et je m’endors tout contre lui !



P : Et dis moi, môman, elle est pas trop zazalouse (comme dirait la copine Zaza) ?

L : Non ! Môman elle dit que je suis la seule jeune fille avec qui elle veut bien le partager !
Elle est gentille, hein !

P : Oui, c’est vrai qu’on a une môman plutôt gentille !
Pour finir Licia, tes p’tits surnoms ?

L : Les voici : la p’tite, bébé chat, Lilicia, Malicia et mon pôpa chéri, il m’appelle « sa petite fille à lui » !!! j’adoooore !

P : Merci jolie Licia d’avoir répondu à mes questions !

L : Pas d’quoi, grande sœur !

P : A bientôt, chers Lecteurs de la Gazette des Chats Libres, pour une nouvelle interview exclusive!

 Posté le Jeudi 17 Octobre 2013 à 14h38 | Laisser un commentaire| 9 commentaires | Lien permanent

Le numéro 2 de la Gazette des Chats Libres déjà dans les kiosques !


Et oui, moi Poppynette, grande journaliste d’investigation, je n’en ai pas fini avec les interviews !
Au vu du succès de mon premier article, j’ai obtenu un "Chédéhi" à la Gazette, merci les ch'amis !!

J’ai beaucoup réfléchi (oui, je suis une chatoune qui pense et médite !)...



...et j’ai décidé que j’allais poser mes questions pleines de tact et de finesse à mes frangins et frangines :
Même si c’est moi, bien sur, la plus intéressante, ils auront peut être des choses pas trop bêtes à vous miaouter !!!

Une occasion pour nos fidèles lecteurs de connaître un peu mieux ma fratrie,heu, chatrie !!!

Tiens tiens, justement,v’là la Mirabelle qui pointe le bout de son museau, profitons-en !

Poppy : Chalut Mirabelle, dis moi, puisque tu es là, tu voudrais bien répondre à quelques questions pour la Gazette ?

Mirabelle : bah là, ça m’arrange pas, je suis surbookée : croquettes, puis sieste, puis re-croquettes, re-sieste ….

P : je te prêterais mon écureuil, allez, s’iiiil te plait !

M : bon ok, mais c’est bien parce que c’est toi !

P : Merchi soeurette !!! (Mais jamais elle n’aura mon écureuil !!!! )
Alors, première question : voudrais tu te présenter en quelques miaous ?

M : Pas de quoi (d’toutes façons, ton écureuil, j’te l’pique quand tu regardes pô ! )
Et bien, je m’appelle Mirabelle, j’ai 13 mois, je suis croisée bleu russe (classe, hein !!!) et je suis la troisième arrivée dans la chat-mille de pôpan et môman.
J’étais abandonnée sur le lieu de travail de pôpa, mais grâce à tâta Calou et sa cage trappe, môman m’a récupérée. ( http://www.blog-felin.com/le-club-des-7/70939-princesse-mirabelle.html )

P : Oui, oui, on la connaît, cette histoire … Mais, dis moi, Mirabelle, c’est ton prénom, mais il me semble qu’à la maison on t’appelle autrement, non ?

M : oui, j’ai tout un tas de petits surnoms : Mira, Titi chat, la Grise, et quand je fais des bêtises, les pôrents ils crient : « non, MIRAMOCHE !!!! » z’aime pas trop celui là !!!

P : En parlent de bêtises, Miramoche (hihi), qu’elles sont tes bêtises favorites ?

M : y en a pleins !!!! Môman, elle dit que j’ai une imagination débordante !
D’abord, j’adoooore faire tout ce que je n’a pas le droit de faire : entrer dans la chambre de tonton yannou (le coloc des pôrents), monter sur la table pendant les repas… C’est bien simple, si on me dit « non », alors je prends un malin plaisir à braver les interdits !
Je suis aussi une p’tite chat-pardeuse, avec moi, pas question de laisser des aliments sans surveillance !!! Tout y passe : le jambon, les lardons, et même les madeleines fraîchement sorties du four ! miaaam ! troooop bon !

P : C’est vrai que tu abuses souvent de la gentillesse des pôrents, quand même !!!
D’ailleurs, tu s’rais pas privée de sorties dis donc ?

M : bah ça n’a rien à voir, j’y suis pour rien !!!
J’t’explique : il y a quelques semaines, j’ai voulu jouer à « c’est toi le chat » avec un gros monstre à 4 roues, et c’est le monstre qui a gagné… Il m’a touché, à la papatte arrière droite…
Bref, malgré la douleur, chui rentrée, courageuse, à la maison, et là…
Môman dans tous ses états, pôpa stressé, mais stressé !
Direction le docteur des chats au plus vite, il n'était pas très optimiste : genoux cassé et muscle endommagé, ma papatoune ne pourrait peut être pas être sauvée, tout dépendait du sens de la cassure, et là, la radio ne suffisait pas pour le voir…
Môman, elle a dit : « tant qu’elle est vivante et qu’elle ne souffre pas, rien d’autre ne compte ! »
Le docteur, il m’a opéré, et il a fait un travail formidable !
Je suis restée 3 gros dodos à la clinique, pour de la cageothérapie (pas glop !!!). Pôpa et môman se relayaient, j’avais de la visite 2 fois par jour, et parait que j’ai été, selon le docteur, « une patiente exemplaire ! ».
Ensuite je suis rentrée dans ma maison, isolée pendant 10 jours (ça c’était trèèès dur).
Maintenant, je dois rester à la maison pendant 2 mois, c’est long ! Mais bizarrement, je suis plutôt patiente, je ne pleure même pô (Lulu, prends-en de la graine ). C’est vrai que quand je vois les frangins frangines sur la terrasse, j’irai bien les rejoindre, mais cette expérience m’a un peu refroidi… Je revois le Doc début octobre pour une radio de contrôle, croisez tous vos pattons pour moi !



P : Et à part jouer à chats avec les monstres à 4 roues (quelle idée à la noix !!!), c’est quoi, tes activités préférées ???

M : Bah quand je peux sortir, c’est d’abord la chasse !!!! Attraper les p’tits zoziaux, ça m’éclate Après je les offre à môman, mais elle n’aime pas ça du tout !!!
Elle m’a d’ailleurs mit un collier avec une clochette, pour que les zoziaux m’entendent arriver, mais ça ne marche pas : un jour môman m’a vu marcher d’une drôle de manière sur le toit, elle a d’abord cru que j’étais blessée (mais cette fois c’était pour de faux !), et puis elle a réalisé que je me déplaçais sans faire tinter la clochette !!!! Chui une maligne,moa !

(note de môman : véridique !!! Mira a en effet dévellopé une démarche chaloupée qui ne fait pas sonner la clochette, elle est impressionnante cette pupuce !!!)

Du coup, elle a ajouté une deuxième clochette a mon collier, sans beaucoup plus de succès….

J’aime aussi jouer au lave vaisselle : je m’assied sur la porte ouverte et je fais tourner la grande hélice avec ma patoune, depuis que je suis toute petite ! (môman et pôpa,ils trouvent ça trop drôle !!). Ca peut durer des heures !



Enfin j’adooore faire la sieste !

P : Parait que tu as d’ailleurs une manière bien particulière de dormir ! Tu nous racontes ?

M : c’est vrai !
Moi, ce que j’aime, c’est dormir dans le lit de pôpa et môman, le corps sous la couette et la tête sur l’oreiller, comme un bipède !
Petit détail qui a à son importance, l’idéal est d’être placé juste entre pôpa et môman, pour qu’ils ne se touchent surtout pas, et puis comme ça, pas d’jaloux ! Pôpa, il dit que je suis un « petit tue l’amour » !

P : Puisque qu’on parle de tue l’amour, et donc d’amour, petite question indiscrète : Mira, y a-t-il un matou qui fait battre ton cœur ?

M :
Ohlala, mais c’est trèèès personnel ça !!!
Bon, allez, j’me lance : effectivement, il y a un matou qui me fait craquer, il faut dire qu’il à tout : il est beau, il est espiègle,il est chat-rmant, il a de l’humour…

P : bon, on va pas y passer la journée, dis nous, allez !!!!

M : J’aimerai t’y voir toi, c’est pas facile de se déclarer…En plus, normalement, c’est au matou de le faire !
Mais comme je suis une chatoune moderne, je prend mon courage à Quatre pattes et je vous l’annonce : je suis chamoureuse de …CHAMALLO ! Il fais fondre mon p’tit cœur …. Chamallo, I love youuuuuuu !




P : Pffff, comme si c’était un secret, tu crois que je ne t’ai pas vu zieuter ces photos quand môman elle lit son blog ?! T’es pas discrète

M : Mais heuuuuuu !

P : Je te taquine, ma Mira, je suis certaine que Chamallo sera sensible à ta déclaration !

M : Je croise les patounes pour que tu es raison!!!


P : Bon, en tout cas, je tiens à te remercier d’avoir répondu très sincèrement à mes questions, et je te laisse retourner à ton planning overbooké !

M : Bah, merci à toi, mais, dis moi, tu ne devais pas me prêter ton écureuil ????

P : Jamais ! Viiite mon n’écureuil, courrons !










 Posté le Dimanche 22 Septembre 2013 à 11h23 | Laisser un commentaire| 10 commentaires | Lien permanent

POPPY, journaliste à la gazette des chats libres


Et oui, moi Poppy, en plus d’être une trèèès jolie petite chatoune, je suis aussi une grande journaliste d’investigation !
Et aujourd’hui, dans La gazette des chats libres, j’ai décidé de vous offrir une interview exclusive de… Ma môman !

Et oui, bien souvent, quand môman dit aux autres bipèdes qu’elle a 7 chats à la maison, les questions fusent !
Donc, afin qu’elle ne se fatigue pas à répondre aux questions individuellement (bah vi, faut qu’elle garde de l’énergie, pour s’occuper de nous ), et ben moi, j’ai eu l’idée de répertorier les interrogations les plus courantes, et elle a accepter sans rechigner d’y répondre.
Elle est top, hein, ma môman !

[Poppy : D’abord, bienvenue chez moi, heu chez toi, môman, et merci d’avoir accepter cette entrevue !

Môman : Pas de quoi ma Poppynette chérie que j’aime j’aime j’aime …. Smack smack !

P:ronronron …
Bon, finit les câlins, passons aux choses sérieuses !
Alors Môman, première question, et non des moindres, 7 chats, dis donc, ça coûte cher non ??

M : Evidement ! Mais quand on adopte un animal, quel qu’il soit, il est de notre devoir de répondre à ses besoins : une alimentation adaptée (chez nous c’est roy*l c*nin, parce que vous le valez bien !), de bonne conditions d’hygiène, une préservation de sa santé ….
Bref, bien sur, tout ça à un coût, entre les litières, les vermifuges, les anti-puces, les stérilisations, les visites chez le vétérinaire , mais voilà, j’ai pris un engagement vis-à-vis de vous, mes bébés d’amour, et pour rien au monde je ne reviendrais en arrière !
Quoi qu’il en soit, avant d’adopter un petit être qui va dépendre de nous, il faut IMPERATIVEMENT prendre conscience que oui, ça coûte cher, et bien y réfléchir
Ton pôpa et moi nous y avons pensé avant chaque nouvelle arrivée, et nous assumons pleinement cet aspect.

P : c’est vrai, j’avoue qu’on est gâté, quand même !
Autre question, que beaucoup de nos fidèles lecteurs se posent : pourquoi avoir choisi d’adopter 7 chats ?

M : mais ma Poppynounouninette, tu sais bien que nous n’avons pas choisi …

P : pffffffff !

M : Oulala, ne te vexe pas, laisse moi expliquer :
Au début, j’avais 2 minettes, tes sœurs aînées, Isis et Chouquette.
Ensuite, Mira est arrivée dans notre vie, tu connais l’histoire ( http://www.blog-felin.com/le-club-des-7/70939-princesse-mirabelle.html ). A ce moment là, l’urgence était de la sauver, mais rien n’assurait que nous allions la garder, nous voulions avant tout préserver l’équilibre de la maison.
Très vite, la jolie Mira a été parfaitement adoptée et acceptée par les autres membres de la famille féline, donc… nous avons craqué !
Puis sont arrivés les garçons, Cop et Félix, et toi ma Poppy.
Tu étais chez nous en famille d’accueil, pour l’association de ta tata Calou ( http://sylvestres.canalblog.com ), et ton caractère si timide ne te laissait malheureusement que peu de chance d’être choisie , les humains veulent des chats câlins qui viennent sur les genoux… toi ma belle, tu n’es pas comme ça, et à nous, ton pôpa et moi, ça nous va parfaitement…
Du coup, puisque toi aussi tu as été acceptée par tes frangins/frangines, tu es restée, pour notre plus grand bonheur !
Pour finir, la petite Licia est arrivée à l’age de 8 semaines, avec ses 2 frères : les garçons, Zack et Gaspard, ont été adoptés par une famille adorable.
Licia, elle aussi fut adoptée par une maman très bien… mais ramené au bout de 3 jours !
Elle n’avait pas du tout supporté le changement d’environnement , elle était stressée et terriblement angoissée, et quand elle est rentrée chez elle, elle est venue tout de suite de câliner, ma Poppy.
Elle nous a choisi, alors que faire, si ce n’est la garder !
Je tiens a le préciser : ce sont toujours vous, les minous qui avez le dernier miaou, si vous aviez décidé, à un moment ou un autre, que c’était trop, ou qu’un de vos confrère chat ne pouvait pas rester, nous nous serions immédiatement plier à votre jugement.
Mais ce ne fut pas le cas, vous êtes vraiment adorables !

P : oui, on est choupinou !!!
Mais dis donc môman, les bipèdes se posent souvent une autre question :
Ils s’entendent bien tes chats ??

M : Et bien oui ! L’harmonie règne à la maison.

P : non, c’est Chouquipeste qui règne à la maison !

M : Poppy, arrête de jouer sur les miaous ! Tu sais très bien de quoi je veux parler !
En fait, déjà, nous avons la chance d’habiter une maison sur 3 étages, ou chaque minou d’amour à la possibilité de s’isoler s’il le souhaite.
De plus, la maison regorge de petits paniers et cachettes diverses.
Mais, étonnement, vous décidez la plupart du temps de dormir tous dans la même pièce, le salon : Mira et Copain sur le canapé, Licia sur la chaise au bureau de son pôpa ( !!), Chouquinette sur SON pouf, Félix sur la chaise de bar, toi sur l'autre chaise de bar…
Seule la belle Isis préfère soit être dehors, soit être en tête à têtes dans la chambre avec nous, les pôrents .
Il faut préciser qu’à chaque nouvelle arrivée de chachoux d’amour, les choses sont faites dans les règles de l’art ;
Tu te souviens ma Poppy ?

P : oui Au début, j’étais isolée, seule dans une pièce, tous les jours tu échangeais mon panier et ceux des autres chats pour que nous nous habituions progressivement à nos odeurs respectives, puis tu as mis des jouets de chaque côté de la porte, reliés par une ficelle.
Comme ça, on jouait déjà ensemble avant de se voir !
Ensuite, tu nous a présenter, t’avais vaporiser des trucs dans la maison, non ?

M : Et oui, des hormones apaisantes (feliw*y), et puis vous aviez du resc*e pet dans vos croquette,s ça réconforte et sa rassure…
Pour résumer, nous avons toujours eu à coeur, ton pôpa et moi, de mettre en place les meilleures conditions possibles pour accueillir un nouvel arrivant, et à ça a toujours fonctionner parfaitement !

P : Une dernière question, môman :
Bientôt un huitième ? (Croisons les papattes, pourvu que non, pourvu que non…)

M : Ne t’inquiète pas ma chatoune d’amour, la réponse est non !
Parce qu’il faut savoir avoir les papattes sur terre ma chérie, et que 7 matous, c’est 7 fois plus de bonheur, certes, mais que justement, pour préserver tout ce bonheur, il faut savoir dire stop !
Je l’ai dis au début de cette interview, nous nous sommes engagés à répondre à vos besoins, et pour pouvoir continuer à le faire correctement, nous ne pouvons plus nous permettre d’adopter un nouveau chat. Enfin, pas pour le moment !

P : et bien merci, ma môman d’amour, pour tes réponses et le temps que tu m’as accordé.
Mais cette entrevue se termine, et oui, c’est l’heure pour toi de me servir mes croquettes !

M : J’y cours !!!

 Posté le Vendredi 13 Septembre 2013 à 14h03 | Laisser un commentaire| 5 commentaires | Lien permanent

The hobby of POPPY
Mon activité préféré ??
La sieste, pardi !
D’ailleurs j’y retourne, viiite !


ah oui, pour votre info, j'ai été adoptée par pôpa et môman ici : http://sylvestres.canalblog.com/archives/2013/01/10/26112067.html

 Posté le Mardi 10 Septembre 2013 à 11h47 | Laisser un commentaire | Lien permanent

POPPY, coquelicot des bois !


Bon okay okay Licia, je veux bien mais pourtant moi,suis timide, tu le sais !

Je suis une jolie minette de 1 ans, discrète et toute en douceur.
Poppy, en anglais, ça veut dire coquelicot, les pôrents, ils disent que ça me va bien, parce que je suis délicate comme une fleur, et que ma môman, elle adore les coquelicots !
Elle m appelle son petit chat des bois, parait que j’ai une robe magnifique et que je ressemble à un « tit animal sauvage », pourtant, je ne suis pas du tout, mais du tout sauvage !
Un peu craintive, quand j’connais pas (suis pas une minette facile, moa !) mais jamais, au grand jamais un coup de griffe !
 Posté le Mardi 10 Septembre 2013 à 11h40 | Laisser un commentaire| 2 commentaires | Lien permanent