Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : le-club-des-7 Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
Licia, Mira, Poppy, Copain, Félix, Chouquette, Isis et depuis peu Mouchette vous ouvrent les portes de leur quotidien. Au programme, anecdotes, humour, coups de coeur et coups de gueule... 8 chats, pour 8 fois plus d'histoires ! Bonne visite !

Création : Lundi 9 Sept 2013
Dernier article : 29 Sept 2014
105 articles
940 commentaires
27729 visiteurs  
Note de ce blog : 9.51/10*
*Note moyenne pour 170 votants!


<< Fevrier 2018 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  


Mes blogs préférés :
Zaza-Lulu
Jujuchat
oliver-et-cie
chatpitre51
dominette
tina
Afficher le flipbook!

Les photos de mon (mes) chat(s) !



Les articles par catégories
Chouquette
Copain
Félix
Isis
Licia
Mirabelle
Mouchette
Poppy


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




Et un autre numéro de La Gazette des Chats Libres dans les kiosques !




Pour ce 4ème numéro de la Gazette des Chats Libres, Moi, Poppy, journaliste maintenant connue et reconnue, (et à juste titre !!), je suis fière de vous présentez l’interview exclusive de notre troubadour, notre poète, notre star à nous… Vous avez deviné n’est ce pas !?!
Il s’agit du célèbre Copain, évidement !

Copain : Oulala soeurette, t’en fais pas un peu trop ?? Arrête je vais rougir !

Poppy : Fais pas ton timide Copain !
Allez, première question : tu as un p’tit nom pour le moins original, tu peux nous raconter son origine ?

C : Effectivement, Copain, c’est pas courant pour un chat !
Mais il y a une explication :
J’étais un chat errant, comme disent les deux pattes. Mes anciens bipèdes sont partis de ma maison, et ils m’ont laissé là, seul, dehors, livré à moi-même
Puis d’autres bipèdes se sont installés dans ma maison, mais moi je ne voulais plus y aller, j’ai été trop déçu tu comprends …
Bref, un jour, en vadrouillant dans mon quartier, j’ai rencontré une minette, plutôt sympa. C’était Chouquette ! Elle m’a invité à jouer, mais devant la porte de sa maison. Et là, incroyable : sa maison, c’était ma maison d’avant ! voui !
(Note de môman : après enquête dans le quartier, nous avons effectivement appris que notre beau Copain avait été abandonné par les locataires qui nous ont précédé dans la maison, des gens lâches et sans compassion ….)
Une bipède est sortie, alors je suis partie en courant ! Je n’avais plus aucune confiance en ces 2 pattes, moi, chat échaudé craint l’eau froide comme on dit
Mais comme elle a commencé à mettre à ma disposition des croquettes pas trop mauvaises tous les jours, je suis revenu … Et puis je m’entendais vraiment bien avec Chouquette, on jouait à se courir après tous les soirs.
Alors la bipède, elle m’a surnommé Copain, le Copain de Chouquette !
Plus tard, la bipède, ma future môman, m’a piégé avec une cage trappe (pour mon bien il parait, mouai …) et mon futur pôpa m’a emmené chez le chat-man : stérilisation et tatouage, pas glop …
Ce jour là, je suis officiellement devenu leur chat, Copain, avec pièce d’identité et tout et tout ! Finie la vie de chat errant, j’avais une chat-mille !

P : Et oui, une chat-mille, et une grande, avec un frère et cinq sœur ! Mais tu restes quand même indépendant, n’est ce pas ?

C : Oh oui, il n’est pas né celui qui fera de moi un chat de salon ! Pas de collier ou de fil à la patte !
Je rentre tous les jours, certes, mais pas question de me retenir contre mon gré, quand je veux ressortir, je le miaoute haut et fort, et je gratte à la fenêtre comme un damné !
Au début, je rentrais vite fais, je mangeais et je repartais tout de suite.
Maintenant que j’ai re goûté au confort d’un canapé ou d’un tapis douillet, et que môman et pôpa on gagné ma confiance, je m’attarde, je me laisse cajoler par môman (j’aime bien chat, j’avoue !), je fais des siestes, je joue à la course avec le Félix… Mais quand je veux sortir, rien ne peux me retenir, je suis un matou libre moi !


P : Il paraîtrait même que tu es le cacou du quartier !

C : Hihi ! C’est ce que disent les voisins à môman, ouai, et chui pas peu fier !
Il me suffit de dresser les poils et de pousser un miiiiiaouuuuu un peu fort, et tous nos voisins chats s’applatissent comme des crèpes, même Grisou, le doyen respecté du quartier !
Il faut dire que j’en impose, je suis un grand chat tout en muscles ! 6 kg , mais pas un poil de graisse !
Ce qui est marrant, c’est qu’à la maison je suis un ange avec toutes la chatrie (fratrie, chatrie, hihii !), jamais un miaou plus haut que l’autre, jamais un coup de patte, môman dis que je suis ADORABLE !

P :Cc’est vrai que môman elle t’adore, (elle nous adore touts en fait !), et que tu lui rends bien !

C : Ba, elle est chouette cette môman ! Au début, j’avais très peur, elle ne m’a jamais couru après, elle ne m’a jamais forcé, elle se contentait de s’asseoir sur le perron et de me parler, de me dire des mots doux … c’est agréable à entendre, les mots doux…
Alors un jour, j’ai décidé de lui faire un câlin, et môman elle m’a confié que je lui avait fais un grand, un beau, un superbe cadeau… Elle a même transpiré des yeux tellement elle était émue !
Depuis, je lui offre régulièrement des marques d’affection, et il y a un mois environ, j’ai innové : pour la toute première fois depuis que je la connais, (presque un an), j’ai ronronné ! Môman a dit que c’était le son le plus doux qu’elle n’avait jamais entendu… Et elle a encore transpiré des yeux !?! Ça existe, un déodorant anti-transpirant pour les yeux ??? Je crois qu’elle en a bien besoin !

P : C’est une sensible, notre môman, elle nous aime énormément, c’est tout !
D’ailleurs, pôpa et elle nous donnent tout un tas de petits surnoms tendres, quels sont les tiens, Copain ?

C : Alors, les pôrents me surnomment Copcop’, parfois Cop’, et môman m’appelle son gros chat d’amour, ou son garçon (j’étais le premier de la chat-mille).

P : Nous en parlions au tout début, Cop’, tu es un troubadour !

C : C’est parce que je suis inspiré ! La belle Lulu, la Lulu-mière de ma vie me fait craquer depuis si longtemps !
On se ressemble un peu, nous sommes un peu craintifs mais très tendres, nous aimons la liberté … Quand je pense à elle, les rimes viennent toutes seules, c’est ma muse !
Et puis faut pas oublié que j’étais un chat des rues, torturé par cet abandon cruel… je me suis réfugié dans la poésie… Et avec une muse comme Lulu, je suis productif ! Elle est si belle, ses yeux d’agates, sa robe de soie, son tempérament de feu, ses…



P : STOOOOP ! C’est bon, Copain, garde ça pour tes poèmes ou tes chansons !
Pffffff, on sait que tu l’aimes ta Lulu, tout le monde le sait !!

C : Zalouse, va !

P : Même pas vrai, mais heuuuu ! Moi aussi si j’veux j’peux avoir un amoureux, d’abord !
Mais ce n’est pas le sujet !
Pour finir, Copain, à part ta Lulu, tu as des passions ?

C : Oui, à part ma Lulu-mière, mon ange, mon diamant noir, j’en ai une !
Les croquettes !!!! Je suis un gros gourmand, je dévore ma gamelle dès que môman me la sert ! Mais hors de question de manger n’importe quoi, c’est mes croquettes R*y*l c*nin, sinon rien !


P : Ce qui ne facilite pas toujours la vie de môman, hein ? ! !

C : C’est vrai : il y a quelques temps j’ai du prendre un traitement, pour des désordres intestinaux . Môman ne voulait pas me traumatiser en me forçant à avaler les médicaments (elle veille à mon équilibre, moi qui suis un peu craintif !), du coup, elle a tout essayé : dans de la pâté, dans des rillettes, dans du fromage, dans du beurre, même dans du steack haché cru acheté exprès pour moi tout frais ! Et bien rien a marché, je n’en voulais pas !! Il a bien fallu se résoudre à me bousculer un peu et me forcer à avaler ces cochonneries de comprimés !
Depuis je vais mieux, tout est rentré dans l’ordre.
Les pôrents se posent des questions du coup, moi qui étais à la rue, j’ai pourtant mangé ce que je trouvais … Mais depuis que j’ai une gamelle bien à moi, je suis devenu un fine-gueule !

P : Merci Copain d’avoir répondu à mes questions, a plus frangin !

C : A plus Poppy, vite je retourne écrire des poésies !

P : Oui, oui, fais donc ça !!!
Depuis qu’il est ch’amoureux celui là, il monopolise l’ordinateur !
A bientôt mes chers lecteurs, pour une nouvelle interview, et merci de votre fidélité !
Doux Ronrons les ch’amis !
 Posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 11h52 | Laisser un commentaire| 11 commentaires | Retour au blog

Commentaires
De Chamallo&Croquette, posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 17h10
Oh là là, j'adooooore tous ces articles de la célèbre Poppy ! "Transpirer des yeux" : qu'est-ce que j'ai ri ! Et ce vocabulaire, pas de doute, vous êtes des chats qui causent, et bien en plus !

De Zoé, posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 19h10
En fait t'as eu de la chance que tes sales bipèdes d'avant se tirent et de trouver cette nouvelle chat-mille . T'es vraiment amoureux de ma Lulu, tu feras un chat-gendre très bien!

De Zaza, posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 19h14
5 sœurs! Mais comment tu fais pour les supporter, moi j'en n'ai qu'une et ça m'suffit! Je sais tu vas me dire que c'est ta merveille de Lulu, mais quand même...

De Lulu, posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 19h22
Nous sommes deux petits cœurs tendres faits l'un pour l'autre!Tes poèmes m'enchantent! On ira, où tu voudras, quand tu voudras ...Et avec toi je me sens protégée.

De Ludi<3, posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 19h38
Tu as quand même de la chance d'être trombe sur un ch'amille aussi formidable Copain, des ch'amoureux des chats !! Tendres ronrons de ta cousine bipède et de Cannelle...

De Copain, posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 20h05
hey salut ma tite cousine bipède Ludi , ça fait plaisir de te voir nous rendre visite !! Tout le monde ici espère que tu vas bien, toi, ta môman, le cousin Guigui et ton pôpa ! ronrons ma belle, et moustachouilles à la zine Cannelle ! PS : Môman te fais pleins de gros bisous, à toi et toute la famille, elle vous aime fort !

De Chantaloup, posté le Mardi 5 Novembre 2013 à 20h10
Pauvre petit Copain. Comme dit Zoé, tu as eu de la chance car ton abandon t'a permis de trouver une formidable famille, mais quand même ... Enfin ... Sympa ce petit interview ! Merci Miss Poppy ! Pleins de caresses à vous tous et bisous à votre Môman.

De ToupieAstuceFicelle, posté le Mercredi 6 Novembre 2013 à 00h45
Toujours passionnantes les interviews! Léchouilles la troupe!

De mes-chats-a-moi, posté le Mercredi 6 Novembre 2013 à 10h06
Pauvre Copain, tes anciens "maîtres" ne te méritaient pas, c'est tout ! Maintenant tu peux goûter au bonheur d'une vraie famille... Tout doucement tu as réappris à faire confiance. Je comprends que tu fasses "transpirer des yeux" ta nouvelle môman. Ton histoire aussi m'a fait un peu transpirer des yeux

De Miss Horses 24, posté le Jeudi 7 Novembre 2013 à 18h36
Ma ponette s'appelle Lulu comme ton chat !!!

De Eowin et Colibri, posté le Dimanche 17 Novembre 2013 à 22h05
Bonjour Poppy ! Tu es le dernier du clan des 7 que nous venons saluer et remercier parce que tu nous a fait une visite sur notre blog. C'est vraiment sympa chez vous ! 7 chats ! Une bonne maison ! Câlinous et gros ronrons --- http://colibri-et-eowin.over-blog.com/