Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : chatpitre51 Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
http://chat-pitre.over-blog.com (autre blog félin) + Galerie photos + Littérature féline / Dans mon flipbook : regards de chats

Création : Mardi 24 Avri 2012
Dernier article : 21 Janv 2019
270 articles
910 commentaires
52142 visiteurs  
Note de ce blog : 9.56/10*
*Note moyenne pour 108 votants!


<< Decembre 2019 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Mes blogs préférés :
oliver-et-Cie
zaza-lulu
Afficher le flipbook!

Les photos de mon (mes) chat(s) !


 Tous mes animaux!


Les articles par catégories
Galerie photos
Littérature féline


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




EDOUARD LAUNET ou la science de l'absurde
Le chat est le meilleur ami de l’écrivain, tant qu’il s’abstient de trottiner sur le clavier de l’ordinateur. Le passage du chat sur les touches a pour effet de générer un texte parasite, que les anglophones appellent synthétiquement cat typing. Pour un passage de droite à gauche, cela donne : « ;;;yhtc vvvz Aussi les écrivains et autres utilisateurs de PC se réjouiront-ils d’apprendre qu’un inventeur américain a conçu un logiciel capable de détecter et de bloquer quasi instantanément le cat typing. Ce programme, baptisé PawSense, vaut 20 dollars. Mais les vaut-il vraiment ? Sauf cas d’extrême confusion mentale, ou de littérature très expérimentale, le cat typing se repère assez aisément à la relecture. C’est pourquoi Chris Niswander, auteur de PawSense, avance un argument supplémentaire : les patounes du chat auraient une singulière aptitude à trouver les combinaisons de touches qui plantent l’ordinateur. Au risque de faire perdre tout le texte intelligible tapé depuis la dernière sauvegarde. Et puis le logiciel a aussi une fonction éducative : dès qu’il repère du cat typing, il active une alarme sonore très désagréable. Cela dégoûte rapidement le chat des claviers, paraît-il. Enfin, en cas d’alerte au chat, l’écran du PC affiche en grosses lettres capitales le message « CAT-LIKE TYPING DETECTED », ce qui donne à l’utilisateur le sentiment gratifiant d’être aux commandes d’une centrale nucléaire dans un film de série B.
PawSense veille en analysant la dynamique des touches et leurs combinaisons. L’humain et le félin ont des façons très différentes d’actionner un clavier. L’informatique est capable de les reconnaître, « dès la première ou la deuxième foulée du chat ». Un cas cependant doit affoler l’ordinateur : comment distinguer le chat vautré sur le clavier, de l’écrivain effondré sur son œuvre ? Ils ont des « signatures clavières » identiques : un gros paquet de touches enfoncées simultanément et durablement. Dans le fond, peu importe : le signal d’alarme fera fuir l’un, ou réveillera l’autre.
Ainsi débarrassé des chats, l’écrivain pourra se remettre au travail, hélas !
Extrait de l’excellent livre : « AU FOND DU LABO A GAUCHE »
D’Edouard LAUNET (Le Seuil 2004) (ou la science par l’absurde).
http://chat-pitre.over-blog.com

 Posté le Lundi 29 Septembre 2014 à 08h27 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Retour au blog

Commentaires
De Lililolo, posté le Lundi 29 Septembre 2014 à 15h43
Moi j'en fais trèèès souvent, du catyping! Et Maman Lolo, elle aime pas ça! Hihihi Ronrons ^^