Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : calypso Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
- Le chat ouvrit les yeux,Le soleil y entra.Le chat ferma les yeux,Le soleil y resta.Voilà pourquoi le soir,Quand je me réveille,J'aperçois dans le noir,Deux morceaux de soleil -

Création : Samedi 6 Mai 2006
Dernier article : 5 Sept 2008
88 articles
301 commentaires
100652 visiteurs  
Note de ce blog : 8.43/10*
*Note moyenne pour 88 votants!


<< Novembre 2020 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Mes blogs préférés :
michele07
perempuam
missclaire
mounette
Afficher le flipbook!

Les photos de mon (mes) chat(s) !



Les articles par catégories
Accueil...
Adresses utiles...
Aider un refuge...
Autres chats...
Chats de mon enfance...
Chats de refuge...
Conseils et documentation...
Divers...
Mes Amours d'aujourd'hui...
S. O. S. chats en détresse...
Un prénom pour mon chat...


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




Les troubles du comportement du chat...
A SAVOIR : certains troubles du comportement ne sont pas alarmant, il ne faut en aucun cas paniquer, si vous penser avoir reconnu certain comportements cité dans mes articles, chez votre chat... Prenez le temps d'observer votre animal, et en cas de doute, parlez en à votre vétérinaire...


- "Un comportement anormal est un comportement qui, par sa fréquence, son intensité ou son mode d'expression perturbe la vie du propriétaire et de son chat."-


]Les troubles liés à l'anxiété et à la peur :


L'anxiété a pour composante majeur, la peur. Cet état est chronique. Cette angoisse peut être d'origine génétique mais le plus souvent, elle est induite par le milieu.

Elle peut être provoquée :

- Des individus variés (gens, chien, autre chat,…),
- Par des objets inanimés (bruits forts, objets inconnus, etc…),
- Par des situations particulières (rester seul dans la maison, aller chez le véto, etc…).


Les signes observés sont :

a) l'inhibition,
b) les conduites agressives,
c) les activités de dérivation (ou de substitution),
d) le comportement d'élimination,
e) les manifestations organiques.


a) L'inhibition :

C'est le symptôme principal. L'inhibition s'exerce sur différents comportements.

Le comportement social et relationnel : Exemple : Quand une personne s'approche du chat, celui-ci fuit le contact dans une attitude caractéristique ; le corps est rejeté en arrière, les membres antérieurs étendus et les oreilles couchées.

Le comportement d'exploration : Il se manifeste quand le chat se trouve dans un endroit qu'il ne connaît pas. Exemple : la salle de consultation du vétérinaire ; le chat reste comme figé, les pupilles largement dilatées, souvent il ne quitte pas son panier. Quand il en sort, l'exploration des lieux se déroule avec beaucoup de précautions avec une démarche lente et hésitante.

Le comportement alimentaire : on peut alors constater une anorexie chez le chat.

b) Les conduites agressives :

Si le chat se trouve dans une situation fermée (sans possibilités de fuir) ou lorsque la distance de fuite n'est pas respectée, on peut alors assister à des réactions d'agression plus ou moins violentes.


c) Les activités de dérivations (ou activités de substitution):

Elles peuvent s'expliquer comme des fragments de séquence comportementale, qui apparaissent isolément, au cours d'une situation anxiogène ou qui entrecoupe un comportement en cours d'exécution, sans rapport direct avec cette situation ou ce comportement (exemple : le chat se retrouve dans une bagarre et subitement se met à faire sa toilette (se lèche, se tire les poils, le chat traduit alors son anxiété par une activité « le toilettage » qui n'a rien à voir avec la bagarre).

Les activités de dérivation peuvent être aussi des ingestions alimentaires, des éléments empruntés aux jeux, des périodes d'hyperactivité (course à travers la maison, bonds sur les rideaux, ou sur les meubles…).

d) Le comportement d'élimination :

Le chat fit hors de sa litière. Son comportement de marquage par l'urine ou les griffes peut se manifester plus souvent et à des endroits inhabituels. Le chat peut aussi émettre des miaulements particuliers (il vocalise) soulignant son anxiété.


e) Manifestations organiques :

On observe chez le chat l'augmentation de la sécrétion des glandes podales, et/ou des tremblements, et/ou de l'hyperthermie, et/ou de la tachycardie, et/ou une accélération du transit intestinal, et/ou de miction, et/ou des émissions du contenu des glandes périanales.

Il existe deux formes d'anxiété [:

- L'anxiété de séparation : elle se caractérise par le développement d'un processus anxieux lorsque le chat est séparé de ses propriétaires (exemple : quand ils partent au travail ou en vacances). Les manifestations du chat sont des vocalises, des troubles du comportement d'élimination et parfois, des destructions d'objets et du mobilier de la maison. Ce type d'anxiété peut évoluer vers l'anorexie et la dépression. (j'ai moi-même pu constater cette réaction chez mes minettes, quand je suis allée en vacances, durant 10 petits jours, mon voisin s'occupait d'elles, mais la séparation n'a pas était acceptée par mes chatounettes).


- Les formes d'anxiété paroxystique : les signes apparaissent brutalement au cours de situations très anxiogènes. Ils se traduisent par des vocalisations abondantes, la miction ou la défécation, ainsi que de la tachycardie et de la tachypnée. L'animal peut alors présenter des réactions d'agression de type défensif.

* Thérapie de comportement et modification du milieu :

On peut avec l'aide et les conseils de votre vétérinaire, mener à bien les thérapies.


- Suppression du processus anxieux : chaque fois que cela est possible, la situation à l'origine du processus anxieux doit être supprimé.


- Technique du contre conditionnement : donner à manger au chat en le soumettant en même temps à la situation anxiogène qui initialement déclenchait la fuite.


- Technique de la désensibilisation pas habituation : un jeune chat élevé en milieu rural peut présenter des réactions émotionnelles marquées et un comportement de fuite, lorsqu'il est mis en contact avec des bruits de la rue. Il est possible d'enregistrer ces divers bruits sur cassette, puis les diffuser à proximité du chat, avec un volume à peine audible et pendant un temps très court. Progressivement, le volume et le temps d'écoute devront augmenter (sans jamais être à son maximum cela va de soit).


 Posté le Vendredi 1 Février 2008 à 15h41 | Laisser un commentaire| 5 commentaires | Retour au blog

Commentaires
De Michèle, posté le Samedi 2 Février 2008 à 15h08
Bravo, ton blog est toujours aussi intéressant, on y apprend beaucoup de choses qui peuvent nous servir. Moi la lecture ne me rebute pas donc c'est un plaisir de le lire.

De calypso, posté le Samedi 2 Février 2008 à 18h40
Merci Michèle07, c'est gentil.

De ARDOISE, posté le Jeudi 7 Février 2008 à 15h05
merci d'avoir laisser un comm dans mon blog, ton blog est très interressants sur le comportement de nos amis à moustache. Ton chat est très joli, j'aime sa belle robe de panthère.

De ARDOISE, posté le Dimanche 10 Février 2008 à 12h44
Je trouve que c'est très bien tes dossiers sur le comportement du chat sa nous apprend un peu plus sur nos compagnons à moustaches.Et encore merci pour les compliments.

De louloute, posté le Dimanche 28 Janvier 2018 à 12h28
texte très intéressant mais une copie conforme des cours des ASA à l'IFSA.DOMMAGE