Je m'appelle Aloha...Derniers articles :
Et revoilà l'hiver...
La corde au cou!
Le placard
Moi aussi je pars en...
L'été

Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : Aloha Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
L'histoire d'Aloha, racontée par elle-même!

Création : Samedi 2 Sept 2006
Dernier article : 9 Nove 2007
32 articles
35 commentaires
23688 visiteurs  
Note de ce blog : 9.72/10*
*Note moyenne pour 47 votants!


<< Fevrier 2020 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  •  


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

Présentation


Bonjour,

Je m’appelle Aloha, je suis une jolie chatte bleue, douce mais caractérielle, qui adore les câlins et la salle de bain.

De prime abord, je ressemble à un Chartreux, mais à bien y regarder, mes yeux ne sont pas orangés, mais verts, et mon menton est plus pointu que celui d'un Chartreux.

On ne connait pas mon âge exact, à cause de mon histoire, mais je dois avoir environ 3 ans.

Depuis quelques jours, j’ai quitté le refuge du Centre Intercommunal de Protection Animale du Mantois pour rejoindre un appartement parisien confortable. Ce n’est pas très grand, mais ça l’est quand même plus que ma ptite cage du CIPAM.
 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h12 | Laisser un commentaire| 9 commentaires | Lien permanent

 

Mon histoire


J’ai une histoire assez triste : j’avais un foyer et d’après l’état dans lequel j’étais, et mon comportement actuel, tout laisse à penser que j’étais bien traitée, bien nourrie et cajolée. Pourtant, un midi de juillet, on m’a jetée par dessus la haie du CIPAM en disant qu’on ne voulait plus de moi.

J’ai été recueillie par le personnel très sympa du refuge, qui m’a mise à la chatterie avec les autres chats abandonnés… mais ça m’a beaucoup changé de mon ancien foyer douillet, et puis tous ces chats et se battre pour avoir accès aux croquettes et… j’ai déprimé, j’ai arrêté de manger et j’ai perdu beaucoup de poids et même quelques poils.

Inquiets, les gens du refuge m’ont isolée dans une petite cage à l’infirmerie. Je m’y sentais mieux, j’ai recommencé à manger et à regrossir. Et puis un beau jour de fin août, on m’a sorti de mon ptit coin sûr pour me mettre dans une cage encore plus petite, et j’ai fait un long voyage en voiture puis en train.

J’ai pas aimé du tout la voiture, je miaulais et je cherchais à m’accrocher à quelque chose de mou. J’ai pas trop aimé le train non plus, mais bon je suis restée plus calme. Heureusement, entre les deux, j’ai eu le temps de me dégourdir les pattes dans une super cuisine, et j’ai pu me désaltérer au robinet.
 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h17 | Laisser un commentaire| 3 commentaires | Lien permanent

L'appartement parisien


Enfin je suis arrivée dans l’appartement parisien où je suis encore aujourd’hui. On m’a ouvert la cage, je suis sortie, et j’ai entrepris de visiter les lieux, c’est pas mal, surtout la cuisine, la salle de bain et le lit. Je suis montée d’un bond sur l’évier, j’avais soif.

J’ai fait pareil avec le lavabo de la salle de bain, mais il est minuscule, c’est plus difficile de boire.



Ensuite j’ai englouti plein de pâté au thon, j'étais affamée!



Et puis, enfin, je me suis posée sur le lit, qui est ainsi devenu mon lit., et je me suis reposée!

 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h19 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Deux humains...


Deux humains sont venus me faire des câlins. J’ai a-do-ré, je me frottais la tête à eux en ronronnant comme une folle. Il y avait un grand monsieur poilu que j’ai tout de suite adoré, et une jeune fille rousse qui me parlait doucement. Ca a duré longtemps, longtemps, longtemps, c’était le paradis. J’ai passé le reste de la soirée blottie contre le monsieur, à regarder la télé avec eux. Ensuite, ils se sont couchés, et moi aussi, à leur pied. Je n’ai pas bronché de la nuit, j’étais fatiguée par tous ces chamboulements, mais pas malheureuse.
 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h33 | Laisser un commentaire | Lien permanent

 

Mes journées


Le lendemain matin, le monsieur est parti, et la fille aussi, après m’avoir donné à boire et à manger. J’étais triste, j’avais peur qu’on me laisse seule encore une fois, ou de revenir encore une fois avec tous les autres chats. Mais au bout de quelques heures, j’ai entendu du bruit sur le palier, la porte s’est ouverte, et la jeune fille était là. J’ai miaulé parce que j’avais faim, et soif, et que j’étais pas très contente. Elle m’a nourri, parlé mais comme j’étais pas contente qu’elle me laisse seule, je n’ai pas voulu de ses caresses, et j’ai préféré manger… m’enfin une fois rassasiée, je me suis souvenue que les câlins c’était bien, alors j’ai bondi sur la fille, et on s’est fait des tas de câlins, c’était super, et puis elle a dû repartir, j’ai eu beau me mettre sur ses genoux pendant qu’elle remettait ses chaussures, elle est partie.

Depuis, j’ai pris l’habitude, et mes journées sont bien rythmées, ma colocataire me fait des câlins, puis s’en va, puis revient, et me refait des câlins, et finalement ça ne va pas plus mal. Je boude un peu pour la forme, quand elle rentre, histoire qu’elle sache que je préfère quand elle est là. Mais bon, je ne manque jamais de nourriture et elle m’ouvre le robinet pour que je puisse boire, vu que je refuse obstinément de boire dans une gamelle, et oui je suis un peu têtue.
 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h34 | Laisser un commentaire| 3 commentaires | Lien permanent

Mes soirées et mes nuits


Le soir, quand elle est là, elle me câline mais parfois elle s’occupe sans moi. Elle va et vient dans la cuisine, fait du bruit, et puis ça sent une drôle d’odeur de nourriture, mais je préfère la mienne. Ensuite, elle allume cette drôle de boite dans laquelle des gens parlent, ou cette autre boite avec cette drôle de planche sur laquelle elle tapote. Je n’aime pas quand elle fait ça. Ce que j’aime c’est qu’elle me câline, alors je râle, parfois je miaule, souvent je la regarde et puis je viens me frotter à elle en miaulant doucement, et ça marche, elle m’attrape et me fait des câlins ! Ce qui est cool c’est qu’elle me laisse dormir sur ses genoux quand elle fait autre chose, et de temps en temps elle me gratouille les oreilles. Je me sens bien sur ses genoux, mais je préfère quand même le lit, et je préfère qu’elle me câline au lieu de faire autre chose.

Le lit je l’occupe du soir au matin et du matin au soir. Je ne dors que sur la couette, pas sur le couvre-lit, pas sur le drap, juste sur la couette, c’est le plus confortable. La nuit, je m’allonge contre ma colocataire, mais je fais attention à ne pas me mettre sur elle, pour qu’elle soit bien installée aussi. On dort bien toutes les deux, parfois à 4h du matin, j’ai envie d’un câlin, alors je me frotte à elle, je ronronne, elle ouvre péniblement les yeux, me regarde, me fait quelques caresses, me dit quelque mot et on se rendort jusqu’au matin.
 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h38 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Le vétérinaire


Un soir, quelques jours après mon arrivée, en rentrant, la jeune fille m’a attrapé, m’a câliné, puis m’a remise dans la minicage. J’ai pas eu trop peur mais bon, j’ai espéré qu’on ne reprenne pas la voiture ! Mais non, on est parties à pieds, mais j’entendais des voitures, et j’aime pas ça, donc je miaulais.

On n’a pas fait un long trajet, on est arrivé dans un endroit qui sentait un peu comme au refuge, un mélange d’odeur de chiens, de chats et de désinfectant. On a attendu très longtemps, au début je râlais, puis j’ai senti qu’il se passait quelque chose de triste pas loin, alors je me suis tue.

Quand j’ai pu sortir, j’étais dans une pièce, sur une table en métal, avec un monsieur qui me parlait tout doucement. Il m’a regardé, palpé, caressé, complimenté, je l’aimais bien, j’ai pas bronché, à la fin je ronronnais même, de contentement, ça se voyait dans mes yeux. Il m’a même laissé me promener dans la pièce, c’était très marrant.

Les seuls trucs que j’ai pas trop aimé, c’est qu’il me touche la queue, me fasse avaler un comprimé bizarre et me coupe les ongles. Faut dire que j’aime pas qu’on me touche la queue… par contre, la manucure, sur le coup ça m’a déplu, mais maintenant je me sens quand même mieux à ne pas empêtrer mes griffes dans tous les tissus, surtout dans la couette… du coup je fais mes griffes sur le tapis de la salle de bain… m’enfin je m’égare.

Le vétérinaire, c’est comme ça que s’appelle le monsieur, a dit que j’étais en parfaite santé, quoiqu’un peu maigrichonne. Il paraît que faut que je reprenne 700 g et pour ça, il a donné à la fille des croquettes pour chaton, que je dois manger pendant 2 mois. Moi ? des croquettes pour chatons ? mais le vétérinaire dit que je dois avoir environ 3 ans !!

Qu’importe, je les ai goutées et c’est très bon, alors bon 3 ans ou pas, ça me va. En parlant de croquettes, au refuge ils avaient dit à la fille que je préférais la pâtée, mais en fait je préfère largement les croquettes. Ca tombe bien, le vétérinaire dit que c’est mieux pour ma santé.

Après cette promenade, j’étais fatiguée et pas très contente, alors j’ai dormi sur le lit, en boudant la fille… enfin comme elle avait l’air de s’en ficher, et qu’elle faisait autre chose, finalement j’ai décidé de lui faire des câlins. Elle s’est occupée de moi, et j’étais ravie, c’est vraiment une super amie.
 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h41 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Au quotidien


Depuis, ça se passe bien, mes journées, c’est repas du matin, câlin du matin, robinet du matin, sieste du matin-midi-après-midi avec grignotage, toilette, observation, pipi, grimpette sur la baignoire, câlin du soir, repas du soir, robinet du soir, re-câlin, toilette, siestes, câlin sur les genoux et nuit de sommeil et hop c’est reparti !

Je n’ai pas l’air de m’ennuyer, mais je sais que la rouquine a peur que je m’ennuie, alors elle m’a acheté un arbre à chat, des jouets, de l’herbe à chat, une brosse… enfin des tas de trucs qu’on n’a pas encore reçu. Elle espère que ça m’occupe, alors qu’elle sait que je ne suis pas très joueuse : elle m’a déjà acheté une pelote de ficelle en cisal, mais ça m’intéresse pas tellement de courir après cette ficelle avec un nœud au bout… ptêtre que les souris pleines de menthe à chat, ça me plaira plus ! On verra…

par contre j’espère qu’elle ne va pas remettre en marche cette énorme boite qu’il y a dans la cuisine, qui vibre, tourne et fait un boucan d’enfer. J’ai eu tellement peur de la chose que je me suis planquée sous le lit, alors ma copine m’a appelée, je suis venue, elle m’a câliné, ça m’a fait du bien, mais bon ça fait peur quand même... enfin quand ça tourne pas, c'est marrant de monter dessus!
 Posté le Samedi 2 Septembre 2006 à 17h44 | Laisser un commentaire| 4 commentaires | Lien permanent

Premier week end


Il y a quelques jours, la rouquine ne s’est pas levée aussi tôt que d’habitude, elle m’a donné des croquettes à 9h30 et on est retourné au lit, pour dormir et me câliner, jusque midi, c’était super ! Elle est finalement sortie, puis revenue avec plein de sacs, puis ressortie, et revenue assez vite et ensuite, elle est restée, et le monsieur poilu que j’adore est arrivé ! Je me suis précipitée sur lui et on s’est fait des tas de câlins ! C’était super d’avoir quelqu’un toute la journée avec moi, mais un peu fatigant, j’ai moins dormi que d’habitude, ce qui fait que je me suis endormie très tôt le soir.

Le lendemain, forcément, je me suis réveillée tôt, mais les humains avaient l’air de vouloir dormir un peu plus. J’ai quand même réclamé mon petit déjeuner que la fille m’a donné avec un air endormi. Finalement, je me suis rendormie entre eux deux, et je me suis levée quand enfin ils se sont levés. L’après midi, mon lit a disparu !! Si si je vous assure, j’ai eu beau tourner en rond à son emplacement, il n’y avait plus de lit, plus que du parquet, et rien pour s’allonger ! Par contre, plus loin, y’avait un canapé… je l’ai testé, mais je préfère le lit, et finalement j’ai adopté le fauteuil. Ca m’a un peu perturbée, mais bon j’ai découvert que le fauteuil était pas mal non plus pour dormir !

 Posté le Vendredi 8 Septembre 2006 à 05h45 | Laisser un commentaire | Lien permanent

... et premières visistes


Ensuite y’a pleeein d’inconnus qui ont frappé à la porte. A chaque fois, je me lève d’un bond et je cours devant la porte pour les accueillir ! Ils avaient l’air content de me voir, ils m’ont câliné, chatouillé, gratouillé, complimenté, gazouillé pendant des heures. Y’a même une fille qui m’a taquiné avec un crayon, et j’ai joué à attraper le crayon et à le machouiller. Ils m’ont fait renifler aussi des tas de trucs qui sentent forts et mauvais. Au bout d’un moment quand même, j’en ai eu marre, alors je me suis endormie sur le canapé, malgré la musique et les gens qui parlaient… mais bon j’ai mal dormi, et y’avait toujours quelqu’un qui venait me réveiller avec des caresses. J’ai filé finir ma sieste sur le tapis de la salle de bain, mais là aussi, y’avait pas mal de passage.

Finalement, ils sont partis et moi je suis allée m’isoler dans la cuisine, sur la chaise jusqu’à être bien sûrequ’il ne restait plus que ma coupine rousse. Et elle est venue me photographier alors que j’étais blottie sur la chaise de la cuisine, sous la table. Comme tout était redevenu calme et que mon lit est réapparu, je m’y suis couchée, et j’ai dormi comme un loir… la fille m’a rejoint, on s’est fait des câlins et puis tiens ? si finalement j’allais dormir sur le fauteuil, où y’a mon manteau fétiche ? j’vous ai pas parlé de mon manteau fétiche ? tsss faut que je le fasse.

En tout cas, ce matin, la fille est partie, je suis seule, au calme et je peux dormir tranquillement.


 Posté le Vendredi 8 Septembre 2006 à 05h51 | Laisser un commentaire| 5 commentaires | Lien permanent